Désinformations.com

Lettre de Raffarin aux Français sur les retraites : le brouillon publié en exclusivité pour nos lecteurs

du Rédacteur Suprême
publié le 17-06-2003

Grâce à des sources bien désinformées proches du pouvoir, nous sommes en mesure de publier le brouillon de la lettre de Jean-Pierre Raffarin aux 26 millions de foyers Français d'en bas destinataires.

Les brouillons de la lettre de Raffarin versés aux Archives Nationales
CC Flickr - Arstuce

 

Françaises d'en bas, Français d'en bas,

Je profite que La Poste n'est plus en grève pour vous dire la ligne du Parti sur votre retraite miséreuse. Le sujet est grave car il concerne le pognon auquel chacun est censé avoir droit entre le moment où il cesse de produire pour son employeur et celui où il meurt.

J'ai dû engager un projet de réforme nationale car on allait dans le mur à cause des conneries accumulées par mes prédécesseurs, Juppé compris.

En effet, après 2006, les esclaves cotisants seront de moins en moins nombreux alors que les esclaves retraités qui perçoivent les pensions seront, eux, de plus en plus nombreux. (En fait, c'est déjà le cas depuis plus de vingt ans mais l'avantage de 2006 c'est que je ne serai plus à Matignon).

L'avenir de votre misérable retraite n'était pas financé à ce jour, et ne le sera pas plus demain mais c'est une autre histoire.

Mon gouvernement a perdu son temps à négocier avec les pseudos partenaires sociaux pendant des mois cette réforme qui est maintenant en train de faire perdre leur temps à mes députés UMP qui ont pourtant autre chose à foutre, mais c'est paraît-il le prix de la démocratie.

C'est une réforme sage car elle est progressive. Elle sera mise en oeuvre sur de nombreuses années, d'ici à 2020 (là, je ne serai vraiment plus à Matignon, mais j'espère être encore président du Sénat).

C'est une réforme juste car la durée de cotisation permettra l'harmonisation entre tous les Français d'en bas.

C'est une réforme sociale car les petites retraites seront augmentées et les grosses diminuées.

C'est une réforme solidaire car, pour la première fois, ceux qui ont eu le courage de devenir esclaves très jeunes pourront partir avant l'âge de 60 ans (et ça, ces cons de socialos n'y avaient même pas pensé).

En vous imposant cette réforme, avec l'ensemble de mes ministres qui voudraient ma place et qui ne sont de toute façon pas concernés par cette réforme à titre personnel puisqu'ils sont comme moi Français d'en haut, j'ai la conviction d'avoir protégé votre avenir sans importance et surtout d'avoir mieux joué que cet autiste de Juppé. La France se donne ainsi les moyens de sauver son système social, l'un des meilleurs de la galaxie.

Pour cela, il nous faut à la fois le courage de l'avenir et l'attachement à la France, et vice versa.

J'ai confiance, même si je suis bien le seul, mais que voulez-vous, avec le boulot que je fais, je n'ai pas le choix.

L'hôte de Matignon.

#lettre | #Raffarin | #Français | #esclave | #retraite

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 17-06-2003

Fuite sur les sujets du bac 2003 : Nicolas Sarkozy ordonne une enquête sur Désinformations.com

suivant : 18-06-2003

Le gouvernement de Lionel Jospin procède au démantèlement d'un dangereux groupe de terroristes présumés

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales