Désinformations.com

Scandale des commandites au Canada : Al Qaïda impliquée ?

correspondance du Québec
publié le 15-03-2004

Après avoir châtié plusieurs agences et sociétés d'État vraisemblablement impliquées dans la soudaine disparition de plusieurs millions de dollars au profit de la propagande canadienne au Québec depuis 1995, l'ex-ministre des finances et nouveau premier ministre Paul Martin (alias Pauvre-victime-désabusée-qui-n'a-jamais-eu-vent-de-telles-transactions) a annoncé hier qu'il comptait ouvrir une enquête sur l'éventuelle responsabilité d'Al-Qaïda dans cette infamie politique.

Canada
CC Pixabay

C'est aux suites d'un appel anonyme en provenance des Etats-Unis dénonçant le mouvement islamique que Paul Martin a commencé à soupçonner un complot international. La GRC (déjà réprimandée dans cette affaire, rappelons-le) commence à recueillir des indices de l'imputabilité de cette association lors de plusieurs activités promotionnelles du gouvernement fédéral. "Toutes les pièces à conviction pointent vers Al-Qaïda", d'affirmer Michèle Paradis, porte-parole de la GRC, "Par exemple, chez Poste Canada, nous avons découvert qu'en reliant de droite à gauche tous les codes postaux sur les enveloppes adressées aux Franco-Canadiens depuis le dernier référendum, on pouvait lire l'hymne national canadien en Arabe".

Les enquêteurs suspectent également ces extrémistes islamiques d'avoir introduit des messages pro-canadiens dans la populaire émission Star Académie. Effectivement, il semblerait qu'en réunissant toutes les fausses notes récitées par les participants depuis l'implantation de ce programme de formation d'artistes à la chaîne, on puisse percevoir un chant proverbial du Coran, faisant l'éloge des vertus du gouvernement en place, dont les paroles ont été altérées de façon à s'adapter à la réalité canadienne.

La question qui hante désormais tous les intéressés demeure celle du motif. Au nom de quel dessein cette organisation terroriste a-t-elle bien pu participer à une telle propagande, manifestement et grotesquement sans lien avec ses activités habituelles ? Ce à quoi le premier ministre Martin s'empresse de déclarer : "Al-Qaïda aurait tout à gagner, à long terme dans cette affaire si elle aboutissait à un troisième référendum. En effet, l'organisation a minutieusement calculé ses interventions en fonction de l'efficacité de la GRC de façon à ce que l'enquête se conclue à au lendemain de la mise en fonction d'un nouveau premier ministre et à la veille d'un troisième référendum. En exaltant ainsi les preuves d'une telle supercherie, les terroristes espéraient semer la bisbille entre le Québec et le gouvernement fédéral, aboutissant à la séparation. Le Canada ainsi dépourvu deviendrait vulnérable et facile à terrasser. Quant au Québec, ce ne serait qu'une question de temps avant qu'il ne se voit assimilé par un quelconque État affilié. Mais heureusement, mon Bureau, en partenariat avec la GRC, est sur le point de tout remettre en ordre. Nous comptons bien sûr sur la circonspection des Québécois, notre dernière armure, je vous le rappelle, à la fois contre le terrorisme et l'assimilation".

Le premier ministre a conclu sur une note patriotique en soulignant l'importance d'une bonne complicité entre le Québec et le reste du Canada dans cette guerre contre le terrorisme. C'est sous une chorale rugissant l'hymne national et une pluie de petits drapeaux unifoliés que M.Martin a enfin clos sa conférence à Montréal.

#Canada | #commandites | #Al Qaïda

 

Correspondante au Québec

lire tous ses billets

 

précédent : 14-03-2004

Les confessions exclusives d'un ex-drogué

suivant : 18-03-2004

Procès de Vilnius : Bertrand Cantat contre-attaque

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales