Désinformations.com

Jacques Chirac va-t-il dissoudre le référendum ?

du Rédacteur Suprême
publié le 10-09-2000

Alors que les experts anticipent une participation catastrophiquement basse au référendum sur le quinquennat du 24 septembre, des sources sûres proches des milieux élyséens font état de la possibilité de l'annulation de l'élection. Le président de la République prend acte du faible intérêt des citoyens pour la durée de son mandat, qu'ils ont d'ailleurs réduite à deux ans dès mai 1997 sans besoin d'un référendum, ainsi que du faible engagement des partis politiques.

Jacques Chirac
CC Wikimedia

Le théoricien de la fracture sociale tire donc les conclusions qui s'imposent : le référendum n'intéresse personne, il vaut donc mieux le dissoudre.

La perspective de l'annulation du référendum suscite toutefois des réserves dans la classe politique, y compris dans le propre camp du président. Ainsi, certains membres du RPR - Canal Historique se sont déclarés sceptiques sur l'image qu'aurait J.Chirac s'il annulait le scrutin du 24 septembre.

Des constitutionnalistes s'interrogent quant à eux sur la possibilité d'annuler le référendum alors qu'il a été décidé en juin : "on n'annule pas une élection aussi facilement qu'on dissout une assemblée", nous déclarait hier un membre du Conseil Constitutionnel qui a souhaité garder l'anonymat.

Il semble d'ailleurs que le seul moyen qui s'offre à Jacques Chirac pour annuler le référendum soit la prise des pleins pouvoirs, en vertu de l'article 16 de la Constitution.

A cause d'un scrutin stupide sur un sujet inintéressant suggéré par Giscard, la démocratie française est fragilisée.

#Jacques Chirac | #quinquennat | #fracture sociale | #RPR

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 06-09-2000

Pas d'impôt médaille aux J.O.

suivant : 15-09-2000

Innovation sociale à Roubaix

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales