Désinformations.com

Le bac de philosophie est annulé

correspondance des Palais de Justice
publié le 10-06-2005

Une tricherie de grande envergure puisqu'elle touche toute la France, vient d'être mise à jour par la sagacité des correcteurs de l'épreuve de philosophie des séries littéraires et scientifiques.

Plusieurs copies ayant reçues la note maximum de 20/20, les correcteurs les ont comparées et ont découvert qu'elles étaient en tout point identiques et conformes, jusque dans les citations, au plan de correction établi par les rédacteurs des sujets.

La tricherie ne fait donc aucun doute.

Les fraudeurs ont manqué de discernement car il semble qu'ils aient appris le corrigé par coeur et qu'ils l'aient retranscrit sans y apporter une quelconque modification. Les élèves soupçonnés de fraude ont été placés en garde à vue ce matin ce qui les a empêché de se présenter aux épreuves d'histoire.

Si leur implication est avérée ils seront traduits en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel afin de faire un exemple.

Une cellule de crise a été réunie vendredi à 14h au ministère de l'éducation nationale afin de prévoir l'organisation d'une nouvelle épreuve de philosophie à l'échelon national.

Compte tenu du calendrier des autres épreuves la philosophie ne pourrait avoir lieu avant la mi-juillet.

Gilles de Robien s'est dit profondément choqué par cette tricherie sans précédent qui touche également les Antilles.

Il s'est dit déterminé "à faire sévèrement châtier les coupables de manière à ce qu'ils soient définitivement exclus du cursus scolaire et universitaire tant en France qu'en Europe".

Pour l'heure nul ne sait de qui provient la fuite.

 

Correspondante dans les Palais de Justice

lire tous ses billets

 

précédent : 10-06-2005

Clara Morgane et Zara Whites corrigeront les épreuves du Bac Sexe 2005

suivant : 12-06-2005

Nicolas Sarkozy annonce la création du "policier référent"

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales