Désinformations.com

Nicolas Sarkozy créera un ministère du travail et de la famille

du Rédacteur Suprême
publié le 21-03-2007

En ce début de campagne officielle, le dispositif gouvernemental de l'ex-plus petit flic de France se précise chaque jour davantage. Après l'annonce de la création du ministère de l'immigration et de l'identité nationale, le candidat du Parti Unique prépare un nouveau rapprochement conceptuel avec la création du ministère du travail et de la famille. La bivalence des ministres deviendra une réalité avant l'été.

Futur ministère du travail et de la famille : la déco est déjà prête !
CC Wikimedia

Pour construire son futur gouvernement, Nicolas Sarkozy s'est entouré d'un staff d'experts venus d'horizons très différents dont la mission est d'apporter "cohérence d'ensemble et modestie des moyens".

Adolphe-Bénito Dubonchoix, son conseiller politique spécial de longue date, bien connu de nos lecteurs, est en charge du volet "bivalence" des futurs ministres. "L'Etat demande aujourd'hui aux fonctionnaires de l'Education Nationale de développer la bivalence", nous explique cet expert bien désinformé, "il est normal qu'il s'applique à lui-même ce type d'organisation économique".

Le ministère de l'immigration et de l'identité nationale répondait déjà, sans la nommer, à cette nouvelle obligation de bivalence des futurs ministres du gouvernement Sarkozy 1. "Les administrations qui auront en charge l'expulsion des immigrés agiront en meilleure synergie pour veiller à la pureté de la race nationale française", analyse Adolphe-Bénito Dubonchoix, qui nous rappelle aussi que "avant d'abreuver nos sillons, le sang impur des immigrés met en danger des équilibres ethniques et religieux construits au fil des siècles mais qui restent fragiles".

La création du ministère du travail et de la famille va dans le même sens d'une bivalence qui permettra à l'administration de gagner en efficacité grâce à la fixation d'objectifs partagés, là où l'organisation passée des gouvernements de droite comme de gauche péchait par un excès de complexité des circuits de décision.

"Qui peut nier aujourd'hui que les tendances du marché du travail ne sont pas liées à celles de la famille ?", s'interroge Monsieur Dubonchoix, qui met en avant que la victoire contre le chômage passera par "l'arbitrage que doivent faire demain des femmes incapables par nature d'occuper des postes à responsabilités dans les entreprises alors qu'elles ont historiquement délaissé leurs tâches ménagères structurantes et que leurs enfants sont à l'abandon dans les rues".

La bivalence ministérielle devrait s'enrichir encore dans les prochains jours. Certaines sources très bien désinformées évoquent de futurs ministères "de la justice et de la liberté de la presse", ou encore "de la culture et des prisons".

#Nicolas Sarkozy | #travail famille | #Adolphe Benito Dubonchoix

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 19-03-2007

Le PSG victime des agissements de la CIA

suivant : 27-03-2007

Sondages pour les élections présidentielles : le SUCE met à nu l'opinion des Français

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales