Désinformations.com

Le sujet du bac de Français 2007 révélé avec son corrigé

du Rédacteur Suprême
publié le 30-04-2007

Comme chaque année, Désinformations.com entame son cycle d'aide aux candidats du baccalauréat en dévoilant les sujets qui tomberont le plus probablement selon nos sources bien désinformées proches du Ministère de la sécurité de l'intérieur. Nous commençons aujourd'hui avec l'épreuve anticipée de Français.

Une souris verte
CC Flickr - Aldor

Sujet de l'épreuve anticipée de Français, académies désinformées

Une souris verte,
Qui courait dans l'herbe
Je l'attrape par la queue
Je la montre à ces messieurs
Ces messieurs me disent
Trempez la dans l'huile
Trempez la dans l'eau
ça fera un escargot tout chaud
.

I- Après avoir lu le texte, vous répondrez à la question suivante (4 points) :

En prenant appui sur le texte, vous définirez la thèse en présence. Votre réponse n'excédera pas une vingtaine de lignes.

II. Vous traiterez ensuite, au choix, l'un des sujets suivants (16 points) :

Commentaire

Vous ferez un commentaire du texte depuis : "Je l'attrape...", jusqu'à : "...dans l'eau".

Dissertation

La représentation animale dans les œuvres littéraires est-elle, selon vous, une forme efficace pour inciter le lecteur à l'introspection, et, éventuellement, le convaincre de certaines vérités ?

Vous répondrez à cette question dans un développement organisé, en prenant appui sur le texte de la souris verte, sur les œuvres que vous avez étudiées, et sur vos lectures personnelles.

Invention

Vous recopierez soigneusement l'intégralité du texte et vous le développerez en imaginant la suite du dialogue entre le narrateur et les messieurs. Vous avez la liberté de placer ce dialogue dans le cadre du monde contemporain.

 

Notre consultant, Jean-Paul Dubonchoix, inspecteur honoraire en retraite de la sécurité de l'éducation nationale, a bien voulu confier à nos jeunes lecteurs ses recommandations pour réussir cette épreuve "difficile car basée sur un texte court".

Monsieur Dubonchoix invite en premier lieu les candidats au baccalauréat à répondre avec "précision" à la première question. "La thèse", explique-t-il, "c'est que la souris est une représentation de l'objet littéraire mobile dans le référentiel autocentré du lecteur, c'est un ensemble conceptuel cohérent après lequel le lecteur court lui-même". Il faut exposer aussi en quoi "le lecteur se cherche à travers la souris et se trouve en dialogue avec son moi profond malgré le regard des autres, représenté par "ces messieurs", toujours déjà interrogateurs".

Selon Jean-Paul Dubonchoix, les élèves qui choisiront le commentaire seront confrontés à la difficulté de rendre compte d'un texte court dont la forme métaphorique doit impérativement être expliquée : "les élèves devront décrire avec précision les figures de style employées et illustrer en quoi l'auteur a donné dans son texte des énigmes que le lecteur doit résoudre". Les meilleures copies seront celles qui pourront répondre à la question de fond : "la souris verte est-elle une représentation paradoxale ou un oxymoron toujours moderne ?".

Jean-Paul Dubonchoix préconise aux élèves qui lisent le plus de choisir "sans hésitation" la dissertation car le sujet cette année favorise indéniablement "ceux qui lisent régulièrement en les appelant à disserter sur le monde des animaux qui leur est familier". Ainsi, il leur préconise ardemment de mettre en perspective la souris verte du texte avec l'aventure d'animaux similaires, comme Marie la fourmi, Margot l'escargot ou Mireille l'abeille, qui sont souvent confrontées dans le jardin des drôles de petites bêtes à des dangers similaires. Les plus cultivés pourront aussi citer une histoire de Jojo lapin, qui fut un jour capturé par un groupe de chasseurs "dont les messieurs sont la représentation métaphorique".

Attention toutefois à ne pas faire étalage inutile de culture : "ce serait une erreur", met en garde Monsieur Dubonchoix, "de s'engouffrer dans l'idée facile des animaux dans la littérature visant à citer des oeuvres érudites comme les Fables de La Fontaine". Notre expert rappelle que "ce qu'on demande aux élèves, ce n'est pas d'étaler une culture qu'ils ne maîtrisent pas mais d'écrire quelques phrases avec moins de 20% de fautes d'orthographe et 40% de fautes de grammaire".

Enfin, aux élèves qui choisiraient l'"invention", Jean-Paul Dubonchoix leur préconise de "soigner le style et la crédibilité du récit dans le respect du texte original".

 

Comme chaque année, toute la rédaction de Désinformations.com souhaite d'excellentes et très désinformantes épreuves à tous les futurs bacheliers.

#sujet du bac de français | #corrigé bac de français

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 26-04-2007

La découverte d'une planète habitable près de Gliese 581C réjouit Nicolas Sarkozy

suivant : 01-05-2007

Douvrin Express, le prochain de jeu de télé réalité de M6

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales