Désinformations.com

Les archives par thème

 

Julian Assange, du temps où il était en Equateur

11-04-2019
web-journal

Julian Assange arrêté à Londres, étape décisive pour le Brexit

L'arrestation à Londres de Julian Assange, réfugié depuis 2012 dans l'ambassade de l'Equateur au Royaume-Uni, enlève une épine du pied de Theresa May, embourbée dans les négociations politiques interminables du Brexit avec le parlement de Westminster. Le cas du fondateur de Wikileaks était en effet le second point de blocage entre Londres et Bruxelles, juste après le back-stop. Pour les restes du gouvernement britannique, il était de la plus haute urgence de régler le cas Assange avant de revenir vers la Chambre des Communes.

> lire la suite
Le Journal officiel

05-12-2018
web-journal

Des peines de prison ferme pour ceux qui ne regardent pas BFM TV

Les gilets jaunes dénoncent «lémédias» en visant BFM TV. Les critiques de lémédias se multiplient dans tous les camps qui y voient chacun un haut lieu de censure et de manipulation aux ordres du pouvoir illégitime occupant l'Elysée. Le gouvernement a donc décidé de réagir avec la fermeté qui le caractérise : seront désormais punis d'une peine de prison ferme pouvant s'élever jusqu'à 5 ans ceux qui ne regarderont pas BFM en boucle pendant au moins 10 minutes quotidiennes, hors heures de repas pendant lesquels l'obligation de regarder BFM s'appliquera intégralement. Les condamnations seront allégées si les accusés sont en mesure de prouver qu'ils ont partagé des vidéos de BFM sur Facebook.

> lire la suite
Les premiers boat people de réfugiés fiscaux fuient le Panama
CC Flickr - chumlee10

14-04-2016

Panama papers : Bercy débordé par les réfugiés fiscaux

C'est le contrecoup des révélations des Panama papers : les placements financiers commencent à fuir le Panama. Ces nouveaux réfugiés fiscaux frappent à la porte de la France, terre d'asile généreuse. Ainsi, depuis la publication des documents du cabinet d'avocat panaméen Mossack Fonseca, Bercy révèle avoir accueilli un nette hausse de demandes d'asile fiscal : «la France est en capacité d'accueillir toute la misère fiscale du monde», invite Michel Sapin, ministre des finances de guerre.

> lire la suite
Soutien à l'association Courir pour tout ça : la Tour Eiffel en rose
CC Flickr - Yann Caradec

14-04-2016

Lenteur de la Justice : une association ne parvient pas à retirer sa plainte contre une malade en soins palliatifs

Les dégâts causés par quatre années de socialisme irresponsable sur le fonctionnement de la Justice sont considérables. Les procédures se rallongent à l'infini du fait des récidivistes précédemment sortis de prison à cause du laxisme socialiste, situation aggravée par la crise d'approvisionnement que connaissent tous les tribunaux qui n'ont plus de papier pour imprimer les convocations ou les jugements, ni d'encriers pour tamponner lesdits documents du sceau de la République. Ce sont toutes ces causes qui expliquent qu'une honnête et caritative association, Courir pour tout ça, qui lutte contre le cancer en faisant courir des gens en tutu rose, ne parvient pas à faire enregistrer le retrait de sa plainte contre une malade, Madame W., qui court nettement moins vite que ledit cancer.

> lire la suite
Terrible image de la banque
CC Flickr - Mzximvs VdB

12-04-2016

Les Prud'hommes de Drancy se penchent sur la question juive

Le jugement des Prud'hommes de Paris, qui a enfin permis d'établir que «PD» n'est pas une insulte, ne tient malheureusement pas compte de toutes les situations que peuvent connaître salariés et employeurs dans le monde cruel du travail. «Nous sommes toujours en insécurité juridique», estime Adolphe-Benito Dubonchoix, conseil du Medef en simplification du Code du travail, même s'il salue la publication du lexique des Prud'hommes de Paris comme une «avancée significative mais insuffisante». En effet, si le problème des insultes homophobes est désormais réglé grâce aux Prud'hommes de Paris, il reste encore beaucoup de progrès pour sécuriser d'autres domaines de l'insulte. C'est à Drancy, ville chargée d'Histoire, que la question juive vient ainsi d'être traitée.

> lire la suite
Terreur place de la République
CC Flickr - Clem

02-04-2016

Loi travail : évacuation de quatre manifestants lors d'une fête interdite

Quatre dangereux militants anti-loi travail ont été évacués ce matin à l'aube, place de la République, dans le calme. Ce rassemblement n'était pas autorisé, indique une source policière. Les quatre activistes étaient visiblement sous l'emprise de l'alcool "et peut-être d'autres substances illégales". Prétextant une "simple fête entre amis pour célébrer le week-end", ces terroristes s'avèrent, après vérifications, être en fait sans emploi, désoeuvrés et résidant en banlieue signalée par Patrick Kanner : "le profil type des candidats au djihadisme", précise le porte-parole de la préfecture, Adolphe-Benito Dubonchoix.

> lire la suite
WC condamnés
@maitreroger

19-02-2016

Des WC ont été condamnés : le Conseil constitutionnel censure l'état d'urgence

Les témoignages s'étaient multipliés concernant les excès de l'état d'urgence instauré après les attaques terroristes du 13 novembre : assignations à résidence abusives, atteinte à la liberté de manifestation des défenseurs du triton nantais, mise en examen de l'écrivain Nicolas Sarkozy, perquisitions aux objectifs flous, saisies informatiques... autant de dérives au nom de la sécurité qui suscitaient l'inquiétude des observateurs de l'irresponsabilité socialiste au pouvoir. Alors que le parlement venait d'autoriser la prolongation dudit état d'urgence dans un contexte extrêmement tendu, les sages de la rue Montpensier ont répondu à une question prioritaire de constitutionnalité après la condamnation de WC qui avait fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

> lire la suite
L'insécurité recule
CC Wikimedia

01-01-2016

Nouvel An : seulement 804 véhicules incendiés grâce à l'état d'urgence et la future déchéance de nationalité

C'est un incontestable succès : grâce à l'état d'urgence en vigueur en France depuis les attentats du 13 novembre, "seuls huit cent quatre véhicules ont été incendiés en France au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre" a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur de guerre Bernard Cazeneuve. Un net succès que Matignon a aussitôt souligné : "oui, grâce à l'état d'urgence et la future révision constitutionnelle, le terrorisme recule", s'enthousiasme Manuel Valls, premier ministre de guerre, "bientôt, plus aucune voiture ne sera incendiée à la Saint Sylvestre... Je m'y engage ! Votez pour mo... pour François Hollande en 2017 !"

> lire la suite
Et bon appétit, bien sûr !
CC Wikimedia

30-12-2015

Terroristes binationaux : 97% des Français favorables à l'empalement

Dans le subtil débat qui oppose pro aux anti-déchéance de nationalité des terroristes binationaux encore en vie ou pas, entiers ou éparpillés, un sondage est venu conforter la ligne du premier ministre de guerre, Manuel Valls. Ainsi l'écrasante majorité des Français désinformés auraient répondu positivement à la question "êtes-vous favorable à la déchéance de nationalité des terroristes binationaux sachant qu'il est prouvé que c'est la seule façon de les empêcher de commettre de nouveaux massacres ?"

> lire la suite
Spoiler

22-12-2015

Après l'affaire Star Wars, spoiler sera désormais un crime

Le solstice d'hiver 2015 restera gravé dans les mémoires comme le jour, très attendu, de la criminalisation des spoilers. Un réseau social a frappé les esprits ce matin avec l'annonce de la fermeture du compte d'un membre qui avait transgressé l'interdiction absolue de spoiler Star Wars VII, les producteurs recommandant en effet que le réveil de la force se fasse uniquement en salle obscure après paiement d'un billet de préférence surtaxé pour la 3D. Le gouvernement de guerre a immédiatement pris les mesures d'ordre public : spoiler est désormais un crime inscrit au Code pénal, passible d'indignité et de bannissement. Des supplices publics seront aussi infligés en cas de récidive ou de spoil en situation d'état d'urgence.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales