Désinformations.com

Vladimir Poutine hospitalisé en urgence pour excès de sourire

du Rédacteur Suprême
publié le 22-12-2018

Les images avaient surpris la communauté internationale. Lors de sa traditionnelle conférence de presse devant un millier de journalistes élevés en liberté, le président russe était tout sourire et a même plusieurs fois ri d'apparente bonne foi. Un comportement inhabituel chez Vladimir Poutine qu'il a payé, dans la nuit, d'intenses douleurs aux zygomatiques qui ont entraîné son admission en urgence à l'hôpital Khovrinsky de Moscou. Le premier communiqué médical publié ce matin se veut toutefois rassurant.

Vladmir Poutine, lors d'un sourire tragique

crédit : Présidence de la Russie

"Notre bien-aimé président Poutine va déjà mieux et se rétablira rapidement grâce à sa solide constitution physique que les dirigeants du monde entier lui envient", analyse librement Igor Khoroshiyvybor, général-médecin-chef de l'hôpital Khovrinsky, qui précise que son suprême patient pourra reprendre le travail "dès midi". Le traitement que les médecins préconisent au successeur des tsars de toutes les Russies est simple : "dans la mesure du possible, ne plus sourire et encore moins rire".

Les réactions internationales n'ont pas tardé, dès que l'hospitalisation de Vladimir Poutine a été rendue publique, preuve s'il en manquait de la parfaite transparence des autorités de Moscou. "Je comprends et affiche ma solidarité envers le grand démocrate russe", a déclaré Maître Roger, notre rédacteur suprême, qui ne sourit lui-même que lorsqu'on lui arrache un sourire.

Bachar Al Assad a lui aussi envoyé ses "voeux de prompts rétablissement" et invité le président russe à venir "se ressourcer en Syrie, terre de contrastes". Donald Trump a programmé des tweets avant de s'endormir (en raison du décalage horaire) pour souhaiter lui aussi "un rapide retour au Kremlin de mon pote Vladimir qui n'a commis aucune ingérence dans ma campagne ni celle de cette débile d'Hillary Clinton".

Vexé par les commentaires désobligeants de son homologue russe sur la crise que traverse le pays, Emmanuel Macron lui souhaite toutefois "bon courage". Marine Le Pen salue "un homme admirable qui a trouvé les ultimes ressources pour sourire d'un monde qui ne s'y prête pourtant pas". Jean-Luc Mélenchon assure qu'il avait "pourtant bien expliqué plusieurs fois à Vladimir qu'il faut faire attention avec le sourire, la preuve que c'est dangereux".

Enfin, des gilets jaunes affichent sur les ronds-points leur soutien "au grand démocrate russe, un modèle d'autorité naturelle pour nous tous".

 

#Vladimir Poutine | #hospitalisé | #Maître Roger | #Bachar Al Assad | #Donald Trump | #Emmanuel Macron | #Marine Le Pen | #Jean-Luc Mélenchon

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 18-12-2018

Héritage de Johnny Hallyday : Emmanuel Macron charge Nicolas Sarkozy d'une mission de médiation

le billet d'après, le 24-12-2018

Le Père Noël livrera en retard à cause des 80 km/h

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales