Désinformations.com

Devoir d'inventaire : Olivier Faure fustige l'inaction sur les ronds-points de gauche

du Rédacteur Suprême
publié le 29-01-2019

Création du CICE et renoncement à une remise à plat de la fiscalité, loi travail ou encore déchéance de la nationalité : ce lundi, Olivier Faure, premier secrétaire des restes du parti socialiste exilé à Ivry-sur-Seine, n'a pas mâché ses mots pour établir l'inventaire du quinquennat irresponsable de François Hollande. "Je ne veux rien laisser sous le tapis", a-t-il affirmé, avant d'en venir aux deux échecs les plus pénibles de ces cinq années de socialisme qui avait trahi son socle de valeurs : le débat avorté sur l'harmonisation des horaires de tonte des pelouses, et l'insuffisance de la politique des ronds-points de gauche.

Un rond-point de gauche

crédit : Wikipedia

Ces deux sujets sont "au coeur de la crise sociale que traverse notre pays", a asséné un Olivier Faure qui n'hésite donc pas à ajouter les gilets jaunes à la longue liste des responsabilités sociétales de François Hollande et ses gouvernements.

"L'harmonisation des horaires pour tondre la pelouse est une préoccupation majeure de la France périphérique des oubliés", a fustigé le député de la Seine-et-Marne, qui a regretté que le socialisme de gouvernement se soit "égaré" dans une gestion "technocratique" contraire aux valeurs socialistes, écologistes et de gauche qui avaient porté François Hollande à l'Elysée après l'accident électoral que l'on sait.

Quant aux ronds-points, Olivier Faure regrette que le parti socialiste, "qui était pourtant en pointe" sur l'approche politique de l'aménagement du territoire par le rond-point de gauche n'ait pas su "transformer cette avance conceptuelle en création de valeur de gauche pour les citoyens".

C'est pour le dirigeant des restes du parti socialiste un "crève coeur" de voir les gilets jaunes "se réapproprier leurs ronds-points tout en rejetant les partis politiques" alors même que l'ex-parti de la rue de Solferino en avait jeté "les bases conceptuelles et théoriques" dès la période du quinquennat du présidentissime Nicolas Sarkozy.

Fort de ce bilan et forme d'inventaire sans concession, Olivier Faure conclut qu'il est "logique" de fédérer l'ensemble des forces de la gauche en vue de la prochaine déroute électorale "autour du parti socialiste" qui, promet-il depuis Ivry, continuera de travailler sur l'harmonisation de la tonte des pelouses et l'offre d'une politique crédible et puissante de ronds-points de gauche.

 

#Olivier Faure | #rond point de gauche | #horaires de tonte | #François Hollande | #devoir d'inventaire

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 24-01-2019

Stéphanie de Vanssay, blogueuse et experte ès trolls

le billet d'après, le 07-02-2019

Desinformations.com est contrôlé par les Illuminati, selon un sondage de l'IDOF

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales