Désinformations.com

Le glyphosate meilleur que le viagra, selon des sénateurs

du Rédacteur Suprême
publié le 15-05-2019

Les révélations sur les vertus jusque là insoupçonnées du glyphosate se succèdent à un rythme désormais accéléré. Après la migraine hier, ce sont aujourd'hui les troubles de l'érection qui seraient soignés par la molécule phare de Monsanto. Ainsi le révèlent les scientifiques du Sénat en marge de la publication de leur rapport décrié. Une découverte faite par sérendipité, comme nous l'explique Henri-Georges Dubonchoix, rapporteur du groupe parlementaire Sciences sénatoriales et sexualité gériatrique.

Sénat, nouveau lupanar sous glyphosate ?

crédit : Wikimedia

Qui mieux qu'un sénateur pouvait découvrir, fortuitement, les vertus aphrodisiaques et même phallo-facilitantes du glyphosate ? «C'est en manipulant des échantillons de Roundup en spray que m'avait envoyé le lobbyiste de Bayer-Monsanto que je me suis rendu compte que je n'avais désormais plus besoin de mes pilules bleues !» s'exclame Henri-Georges Dubonchoix.

Le même témoigne de plusieurs cas d'épectase constatés parmi des sénateurs auxquels le viagra n'apportait plus les effets thérapeutiques attendus. La vie des élus du Palais du Luxembourg est changée, leur fin de vie aussi : «les sénateurs bandent plus que jamais grâce au Roundup», s'émerveille Henri-Georges Dubonchoix, ce qui est confirmé par plusieurs autopsies sénatoriales post-épectase.

«Le glyphosate est un bienfait universel qui ne peut rester cantonné au seul Sénat !», clame le rapporteur du groupe scientifique, qui espère que la mise sur le marché du Roundup en spray bénéficiera d'une procédure simplifiée «comme pour la restauration de Notre-Dame».

 

#glyphosate | #Sénat | #Luxembourg

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 14-05-2019

Le glyphosate plus efficace que l'aspirine contre la migraine, selon une étude

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales