Désinformations.com

Après la chute de Froome, la dépollution du sol commence

du Rédacteur Suprême
publié le 13-06-2019

Christopher Froome a été victime d'une grave chute en marge du critérium du Dauphiné. Déjà quatre fois vainqueur de la Grande Boucle, le cycliste britannique ne prendra pas le départ à Bruxelles le 6 juillet pour l'édition 2019 du Tour de France pour tenter d'égaler les records de victoires de Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain. Une nouvelle accueillie avec consternation pour l'industrie pharmaceutique dont les valeurs affichaient un net recul lors de la clôture des marchés hier soir, et avec inquiétude par les riverains qui redoutent une pollution de nappes phréatiques.

Mise en sécurité du site où Christopher Froome a chuté

crédit : US Army

«Monsieur Froome a saigné et déposé de la sueur sur les lieux du drame, nous craignons donc légitimement pour nos sols», nous indiquait Gérard Dubonchoix, conseiller municipal délégué à l'environnement de la commune où Christopher Froome est tombé. «Ces cyclistes sont tellement chargés qu'il suffit de quelques gouttes de sang ou de transpiration pour polluer un château d'eau», a-t-il poursuivi.

Les organisateurs du Dauphiné ont immédiatement sécurisé le zone du drame, avec un périmètre désormais interdit de 500 mètres autour du point d'impact. Les travaux de dépollution ont commencé dans la nuit, au nom du principe de précaution.

Ce matin, à l'ouverture des marchés, les valeurs des secteurs chimique et pharmaceutique restaient sous tension, les analystes préférant attendre d'être «rassurés quant à la situation sanitaire» dans le département de la Loire après les conséquences de la chute de Christopher Froome.

 

#Christopher Froome | #cycliste | #Tour de France

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 04-06-2019

Panne du site impots.gouv.fr : la fédération internationale de procrastination proteste

le billet d'après, le 17-06-2019

Le premier bilan déjà positif du SNU

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales