Désinformations.com
Un de nos ancêtres les Gaulois
© 2016 Editions Albert René

29-10-2016

Nicolas Sarkozy fête l'anniversaire d'Astérix et refuse le changement d'heure

Après ses mâles déclarations sur nos ancêtres les Gaulois, l'ex-présidentissime ne pouvait qu'être l'invité d'honneur à l'anniversaire d'Astérix qui fête aujourd'hui ses 57 ans. Le village d'Armorique est en liesse, les légionnaires romains des camps retranchés d'Aquarium, Babaorum, Laudanum et Petitbonum sont sur les dents en attendant la grande bagarre qui célébrera la grande fête, avant le traditionnel banquet où Nicolas Sarkozy et Carla Bruni mangeront du sanglier et boiront de la cervoise, comme l'ont fait leurs ancêtres les Gaulois avant eux. Le candidatissime des élections de la droite fera une déclaration de politique générale lors de laquelle il rappellera son opposition au changement d'heure.

> lire la suite
Donald Trump évoquant sa dimension intime
CC Wikimedia

11-10-2016

Les sex-tapes de Donald Trump en ligne sur PornHub

Le candidat des Républicains va devoir à nouveau faire acte de contrition après que l'ensemble des sex-tapes qu'il a tournées avec ses nombreuses épouses et admiratrices a été diffusé sur PornHub. On les trouve facilement à la rubrique : «Trump's cock to the White House». L'homme généreusement doté montre sur ces vidéogrammes une vigueur nous confirmant son caractère dynamique, entreprenant et décomplexé. Cependant, la campagne de Donald Trump en souffre déjà car une majorité d'américains souhaiterait à présent que le milliardaire fantasque se concentre exclusivement sur sa carrière d'amuseur et d'acteur de charme, et qu'il renonce à celle de président des États-Unis.

> lire la suite
Grégoire XIII, père du calendrier éponyme
CC Wikimedia

04-10-2016

Nicolas Sarkozy : «quand on est français, on adopte le calendrier grégorien»

Le conférencier internationalissime poursuit son analyse de l'identité française, ce mystère pour des générations d'historiens, géographes et sociologues, qu'il contribue à simplifier pour une meilleure compréhension de tous en vue de son retour à l'Elysée. «Quand on est français, il y a des règles, des devoirs», a ainsi martelé le candidatissime aux primaires de sa famille, «on a des ancêtres gaulois, donc on mange du sanglier, et comme nos ancêtres les gaulois on utilise le calendrier grégorien». L'ex-présidentissime candidat au redoublement «dit ce qu'il fera» avec force et conviction : «les gens qu'ils utilisent un autre calendrier que celui des Gaulois, ils n'auront plus leur place en France».

> lire la suite
L'automne
CC Pixabay

22-09-2016

Sanglots longs des violons de l'automne : Nicolas Sarkozy fustige le bilan socialiste

«Nos ancêtres les Gaulois avaient déjà le coeur blessé par les sanglots longs des violons de l'automne», déclare ce matin Nicolas Sarkozy, candidatissime primaire à l'élection éponyme de sa famille, qui lance le débat de fond : «en ce jour que l'automne il commence, qu'est-ce qu'il reste-t-il de la langueur monotone ?», suffoque-t-il, blême, quand sonne l'heure de l'équinoxe. L'ex président du RPR, de la République et de les Républicains désigne les coupables sans trembler : le socialisme irresponsable et Alain Juppé.

> lire la suite
L'image que l'on ne verra pas pendant l'état d'urgence
CC Wikimedia et Maître Roger

17-07-2016

Manuel Valls : «Pokémon Go interdit pendant l'état d'urgence»

L'engouement planétaire pour Pokémon Go ne pourra pas franchir les frontières hexagonales de sitôt, en tout cas pas avant la fin de l'état d'urgence. C'est en ces termes martiaux que Manuel Valls a pris la mesure de la menace du jeu qui fait fureur dans tous les pays où il a été testé et qui pourrait modifier les rapports sociétaux dans notre beau pays traumatisé par les vagues d'attaques terroristes. Le locataire de Matignon répond ainsi aux inquiétudes qu'exprimaient déjà l'opposition responsable, à commencer par Henri Guaino qui craint que les citoyens stressés n'attaquent les Pokémon dans nos villes et campagnes à coups de vrais lance-roquettes, tandis qu'Alain Juppé déclare que «les futurs dérapages de Pokémon Go auraient pu être évités».

> lire la suite
Nicolas Sarkozy cachant ses attributs pour ne pas vexer ses hôtes
Kremlin.ru

05-03-2016

Nicolas Sarkozy se compare à Donald Trump en raison de similitudes anatomiques intimes

Les médias de l'establishment ont révélé que Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime, se compare désormais à Donald Trump, "candidat du peuple". Une révélation faite avec une pointe de sarcasme qui n'échappe pas aux observateurs de la vie politique. Pourquoi se considère-t-il comme le candidat anti-système (dont il a été premier magistrat), anti-élites (dont il a été le maire à Neuilly-sur-Seine sans souffrance apparente) et anti-médias (dans lesquels il s'exprime comme et quand il veut depuis sa prime jeunesse politique) ? La victime de l'attentat électoral de mai 2012 a accepté de lever le voile sur ce mystère : "j'en ai une grosse, moi aussi".

> lire la suite
Le bon temps
CC Wikimedia

05-03-2016

Le chômage des moins de 12 ans au plus bas depuis 150 ans

"Tout ne va pas si mal dans notre pays sur le front de l'emploi", est en substance le mot d'ordre qui circule au Ministère de l'esclavage selon nos désinformations. Myriam El Khomri et ses plus proches conseillers qui sont restés se féliciteraient en effet d'un taux de chômage historiquement bas chez les moins de 12 ans. "Jamais depuis la grande dépression et la fermeture des mines de charbon ce taux n'avait été atteint", s'enorgueillit-on dans le premier cercle de ceux qui ont aussi pensé la Loi Travail si l'on ose dire.

> lire la suite
Jean-François Copé revient, TF1 est prête, aussi
Youtube

14-02-2016

Jean-François Copé et François Fillon candidats aux primaires : la COCOE se déclare prête

La déclaration de candidature de l'ex-président par putsch de l'ex-UMP a été accueillie ce soir avec force enthousiasme dans les milieux statistiques. La perspective d'un nouveau scrutin auquel participeront Jean-François Copé et François Fillon promet en effet de nouvelles actions de recomptages sur fond de polémique statistique, comme aux heures glorieuses de novembre 2012, lorsque la COCOE (Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales) de l'ex-UMP avait longuement cherché qui avait été le vainqueur de l'élection à sa présidence. Nouveauté avec la primaire de 2016 : le vote sera ouvert à tous et non aux seuls adhérents de l'ex-UMP, ce qui démultipliera à l'infini les possibilités de triche.

> lire la suite
Nicolas Sarkozy, qui a évolué

24-01-2016

Dans son livre, Nicolas Sarkozy donne raison aux Français d'avoir voté Hollande en 2012

"Les gens ils ont eu raison qu'ils ont voté pour Hollande tellement que j'ai fait des conneries", confesse l'ex-présidentissime dans son livre-confession. Du yacht de Bolloré au pôv' con du salon de l'agriculture, sans oublier le bouclier fiscal ou les 35 heures non abrogées, Nicolas Sarkozy le reconnaît lui-même : "si j'aurais pas été moi, j'aurais pas voté pour moi vu comme mon septennat il a été nul". Il reconnaît ses erreurs, tout en rappelant qu'il a toutefois sauvé la planète du crash financier global en 2008 et que "sans vouloir dire du mal et tout amalmagouiller, il n'y a pas eu d'attaques terroristes du genre Charlie ou Bataclan quand j'étais présidentissime", même si "les actes isolés de Mohamed Merah ils se sont produits quand tout le monde il avait compris que ce serait Hollande le prochain président". Mais il n'y a pas que l'autocritique constructive, "La France pour la vie" esquisse aussi le discours du futur candidat de 2017.

> lire la suite
Yanis Varoufakis minimisant la dette de l'ex-UMP
CC Wikimedia

06-07-2015

Yanis Varoufakis nommé négociateur de la dette de l'ex-UMP

L'éphémère ministre de la dette grecque qui a démissionné malgré la victoire du "non" au référendum hellène d'hier a d'ores et déjà trouvé une nouvelle mission de prestige. Nicolas Sarkozy a en effet approché Yanis Varoufakis pour lui proposer le poste de négociateur de la dette de l'ex-UMP auprès des banques qui menacent la pérennité du parti recyclé. Une décision qui peut paraître surprenante quand on connaît les propos fort peu amènes envers l'économiste grec de Syriza tenus par l'ex-présidentissime mais que celui-ci justifie par le "pragmatisme". En prenant la présidence de sa famille politique, le conférencier international préféré du Qatar a découvert l'ampleur abyssale de la dette de l'ex-UMP, pour des raisons "qu'elles sont inconnues mais que c'est pas le sujet". Et il cherchait donc des solutions.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales