Désinformations.com
Un Rafale qui n'ira pas au Panama
CC Wikimedia

06-04-2016

Le Panama annule ses commandes de Rafale

Il y a au moins deux listes de paradis fiscaux : ceux de la liste noire, avec lesquels l'évasion fiscale doit être cachée par des experts, et ceux de la liste grise, avec lesquels l'évasion fiscale est considérée comme "moins grave". Nous savons tous l'acte de non-respect de la confidentialité des informations détenues par l'entreprise Mossack-Fonseca à l'origine des "Panama papers", qui entache gravement l'image de marque du Panama, petite nation industrieuse de l'Amérique Centrale. En réaction à cet immense scandale d'intrusion dans les secrets d'une de ses entreprises, la jeune république panaméenne menace de sanctions les pays qui auraient des velléités de la réintroduire dans une liste grise ou noire. La France est la première victime.

> lire la suite
Emmanuel Macron annonçant sa démission
CC Wikimedia

26-01-2016

La démission d'Emmanuel Macron affole les marchés

Vent de panique sur les places financières mondiales, déjà passablement perturbées par le ralentissement de l'économie chinoise. Le jeune ministre de l'économie en guerre, Emmanuel Macron, annoncé sa démission dans la nuit. Las d'être incompris et honnis par la gauche, las que ses réformes de droite ne soient pas votées par le côté éponyme de l'hémicycle, las des dissertations sans fin sur l'esthétique de sa barbe, alors qu'une pétition « macron-demission.fr » vient d'être lancé, Emmanuel Macron préfère jeter l'éponge, plongeant les bourses asiatiques dans le chaos juste avant leur fermeture. L'Elysée a immédiatement réagi pour tenter de rassurer les marchés : "il est exclu de poursuivre désormais une politique de gauche".

> lire la suite
VGE est-il encore vivant ?
CC Wikimedia

16-01-2016

Décès de stars début 2016 : Valéry Giscard d'Estaing serait toujours en vie

L'année 2016 débute sur un train infernal. Alors que le monde s'habituait enfin à la guerre en Syrie, aux afflux de réfugiés, à la crise économique ou les fusillades dans les terrasses parisiennes, la multiplication des décès de stars françaises mondialement connues des Français, comme Michel Sardou ou Michel Platini, et même de stars mondiales, comme David Bowie ou Nana Mouskouri, preuve que le terrorisme est bien une organisation internationale, rend les marchés financiers très nerveux. La bourse de Shangaï est orientée à la baisse entraînant dans son funeste sillage, les places financières de Paris et Vierzon.

> lire la suite
Là où les socialistes ont tenu congrès
CC Flickr - Xavier

06-06-2015

En faisant applaudir François Hollande, Manuel Valls conforte son leadership sur le PS

Standing ovation pour François Hollande, président de la République élu après l'accident électoral de l'ex-présidentissime, lors du congrès irresponsable de Poitiers ce midi. C'est le premier ministre de clarté, Manuel Valls, qui a eu cette intuition géniale qu'il fallait soutenir le locataire précaire de l'Elysée et surtout cette force de conviction pour faire se lever la foule clairsemée des congressistes dont certains seraient encore socialistes selon nos désinformations les plus récentes. Outre la démonstration d'une réelle maîtrise de la stratégie socialiste, Manuel Valls a surtout conjuré le sort puisque sa précédente standing ovation avait marqué le début d'une crise des marqueurs de gauche.

> lire la suite
Un abattoir pour changer l'UMP
CC Flickr - Jacqueline Poggi

31-05-2015

En faisant siffler ses rivaux, Nicolas Sarkozy conforte son leadership sur l'ex-UMP

Hier sonnait l'ère de la refondation, du renouveau et de la renaissance pour l'ex-UMP. Après les générations de gaullistes, libéraux, radicaux et démocrates-chrétiens qui ont sauvé tant de fois la République, l'ex-présidentissime a une nouvelle fois fait don de son corps à la France pour refonder l'ex-UMP et redonner de l'espoir à ses partisans qui, tels les partis rassemblés par Jean Moulin autour de la table du CNR, refusent la collaboration. Autour de la table de l'ex-UMP, il y aura donc l'ex-présidentissime mais aussi ses rivaux inconscients de l'enjeu planétaire du retour très attendu de Nicolas Sarkozy sur la scène internationale, un retour que même Angela Merkel a souhaité dans une vidéo transmise aux militants de l'ex-UMP en ouverture du congrès d'hier dans l'ancienne "halle aux boeufs" des ex-abattoirs de La Villette, marqueur gaulliste s'il en est. Quant aux rivaux inconscients, c'est bien sûr sous les sifflets qu'ils s'exprimeront désormais lors de toutes les réunions de famille.

> lire la suite
Plus près de toi, à grande vitesse, Mon Dieu
CC Flickr - markyharky

05-01-2014

Le Vatican va acheter le Rafale français

De source bien désinformée, le Vatican a entamé des négociations avec Dassault Aviation pour l'achat de 15 avions de combat "omnirôles" Rafale. Ce contrat d'un montant de 1,5 milliards de dollars marquera le coup d'envoi de l'exportation du fleuron de l'industrie de défense française subventionnée suite à de nombreux échecs retentissants. Après avoir stoppé son programme de drone essentiellement pour des raisons éthiques (apporter la mort de manière impersonnelle n'est pas chrétien), le Vatican se tourne donc vers l'avion français, piloté par un Humain préalablement béni, pour effectuer des missions d'interception, d'attaque air-sol ou de reconnaissance envers les ennemis de l'Eglise.

> lire la suite
Cinéma
CC Flickr - notfrançois

02-10-2013

Manuel Valls : les cinéastes français n'ont pas vocation à faire des films intéressants

Les films français sortis cette semaine sont l'objet de critiques peu élogieuses de la part du Figaro qui titre : "Opium, Malavita... le navet à toutes les sauces". Et les critiques de "9 mois fermes" et "Au bonheur des ogres" ne sont guère meilleures. Le ministre du redressement de l'intérieur réagit à la médiocrité des films de la semaine avec des propos politiquement incorrects qui ont le mérite de la franchise. En déclarant aux médias bien désinformés : "les cinéastes français n'ont pas vocation à faire des films intéressants", Manuel Valls a encore jeté un pavé dans la mare.

> lire la suite
Serge Dassault
CC Flickr - François à L'Imprévu

08-11-2012

Serge Dassault favorable à l'adoption par les homosexuels pour relancer la démographie française

Une fois n'est pas coutume, l'ex-opposition socialo-bolchévique a gratuitement jeté l'opprobre sur Serge Dassault en sortant certains de ses propos de leur contexte. En effet, les parties de l'interview donnée par l'avionneur à France Culture ont été allègrement tronquées avant d'être diffusées dans la presse aux ordres du nouveau pouvoir rouge. Ainsi a-t-on vu les journalistes bien-pensants relayer des phrases telles que "il n'y a plus de renouvellement de la population, à quoi ça rime ?" ou encore "on va avoir un pays d'homos. Eh bien alors, dans dix ans il n'y a plus personne, c'est stupide". Des phrases chocs destinées à créer une fausse polémique et à faire vendre plus de journaux en pleine crise de la presse papier.

> lire la suite
Un conducteur de rickshaw inquiet
CC Flickr - runran

31-01-2012

Dassault vend 126 Rafale à l'Inde : inquiétude du syndicat des tireurs de rickshaw

Le constructeur d'avions de chasse français Dassault aura mis le temps mais il a pris son envol en remportant un appel d'offres estimé à 12 milliards de dollars pour fournir à l'Inde 126 avions de chasse Rafale. Tout premier contrat de vente pour le Rafale, qui respire. Le succès a été immédiatement mis en avant par le présidentissime Nicolas Sarkozy lors de ses voeux à la presse : "qu'est-ce que c'est que je vous disais ? J'ai vendu 126 avions Rafale aux Indiens, après avoir presque que j'ai vendu 1.200 avions Rafale aux Russes et quelques autres millions au reste du monde entier..." lance le présidentissime vite couvert par une standing ovation sincère et spontanée des 7.500 journalistes venus assister librement à ces voeux (2.500 euros la place, inscription obligatoire).

> lire la suite
Kadhafi n'a qu'à bien se tenir
CC Wikimedia

11-03-2011

Les avions Rafale invendus iront bombarder la Libye

La politique étrangère de la France devient de plus en plus étrange. Après avoir déroulé le tapis rouge au colonel Mouammar Kadhafi à Paris en décembre 2007, Nicolas Sarkozy, qui a appris la diplomatie en jouant à Risk, vient de faire une volte-face dont il a le secret en exprimant son souhait de "frappes aériennes ciblées" afin de clouer au sol l'aviation indigène et de détruire les chars du récemment dictateur libyen. "C'est tout d'même pas croyab' qu'il a pas acheté mes avions que Dassault me fabriquât malgré que je l'ai invité à planter sans tente au Champs de Mars" a vociféré notre présidentissime, avant d'ajouter "il va voir maintenant que le Rafale qu'il est capable de détruire les avions Mirage qu'on lui avait vendus quand c'était pas un dictateur".

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales