Désinformations.com
Laissez-les vivre !
CC Wikimedia

01-09-2016

Le gouvernement veut combattre l'enculage de mouches en réunions

Les cadres français continuent de passer des centaines d'heures en réunions où ils martyrisent l'intimité des insectes malgré des années de mobilisation contre les réunions inutiles, et cela au mépris des lanceurs d'alerte qui ont, de longue date, dénoncé le «dipt-fucking» et alors que tous les acteurs gardent en mémoire les terribles images des charniers de mouches dans les quartiers d'affaires en 2003. «Enculer les mouches en réunion, c'est fini !» a lancé Manuel Valls lors du conseil des ministres de rentrée en présentant son projet de loi sur les meilleures pratiques de la réunion en vue de préserver l'intégrité des diptères.

> lire la suite
Sur la plage abandonnée des chômeurs d'été
CC Pixabay

26-03-2016

Le passage au chômage d'été pour tout changer

"Si le passage à l'heure d'été réduit la facture énergétique, je ne vois pas pourquoi le passage au chômage d'été ne réduirait pas le chômage". C'est en ces termes très précis, selon des désinformations du premier cercle du Président que nous avons pu recueillir, que s'est exprimé récemment François Hollande, enjoignant la Ministre du Chômage d'instituer avant le mois de mai le chômage d'été et le chômage d'hiver.

> lire la suite
Irresponsables indicatifs

14-03-2016

Loi travail : la durée des CDI sera «indicative»

Manuel Valls a relancé l'élaboration de la loi de la ministre porteuse Myriam El Khomri en ajustant le premier jet pour tenir compte des avis diversement exprimés par les partenaires sociaux irresponsables, les pétitionnaires et le Medef. Les corrections ont été annoncées ce soir par le locataire de Matignon et permettent d'y voir plus clair sur la future flexisécurité à la française : un premier gros effort est fait pour satisfaire les revendications irresponsables des syndicats qui ne le sont pas moins, avec le caractère désormais "indicatif" des barèmes d'indemnités aux prud'homales. D'autres dispositions du Code du travail passeront en mode "indicatif", poursuivant ainsi l'oeuvre de simplification nécessaire de la loi.

> lire la suite
L'organisation du travail repensée grâce à la loi El Khomri
CC Wikimedia

05-03-2016

Un million de signatures contre la loi El Khomri qui encadre insuffisamment l'esclavage

La mobilisation contre la loi de Myriam El Khomri, ministre porteuse de l'enfant législatif de Manuel Valls, se poursuit avec force et fracas. La pétition lancée par Caroline de Haas, socialiste repentie, poliment titrée "Loi Travail, non merci !", a dépassé ce vendredi soir le million de signatures, ce qui augure d'une mobilisation irresponsable très importante le 9 mars. Le succès médiatique de cette première pétition française à dépasser cette barre symbolique masque pourtant celui de la pétition "Loi Travail, oh oui oh oui !", lancée par Charles-Henri-Hubert Dubonchoix, socialiste responsable, qui devrait elle aussi parvenir au million de signatures dans quelques heures. La France est donc partagée, ce qui inciterait le locataire de Matignon à officialiser la guerre civile.

> lire la suite
Le bon temps
CC Wikimedia

05-03-2016

Le chômage des moins de 12 ans au plus bas depuis 150 ans

"Tout ne va pas si mal dans notre pays sur le front de l'emploi", est en substance le mot d'ordre qui circule au Ministère de l'esclavage selon nos désinformations. Myriam El Khomri et ses plus proches conseillers qui sont restés se féliciteraient en effet d'un taux de chômage historiquement bas chez les moins de 12 ans. "Jamais depuis la grande dépression et la fermeture des mines de charbon ce taux n'avait été atteint", s'enorgueillit-on dans le premier cercle de ceux qui ont aussi pensé la Loi Travail si l'on ose dire.

> lire la suite
L'Accord Agilité, concrètement
CC Wikimedia

12-01-2016

Patronat et syndicats signent l'AA (Accord Agilité)

Ce jour historique est à marquer d'une croix dorée à paillettes clignotantes. Les instances représentatives des salariés et du patronat se sont enfin mises d'accord sur la mise en place d'un contrat d'agilité permettant plus de souplesse dans la gestion des embauches et des licenciements. Le principe en est assez simple et d'une équité incontestable : en cas d'insatisfaction du patron à l'égard de son salarié, celui-ci pourra faire valoir immédiatement et sans préavis la clause d'agilité.

> lire la suite
Jeune Padawan entrant sur le marché du stagiaire
CC Wikimedia

27-12-2015

Le plan d'action contre le chômage des stagiaires présenté par le gouvernement

Le statut de chômeur pourrait évoluer prochainement avec la création de celui de stagiaire-chômeur. Selon une récente étude menée par les services du ministère irresponsable du Travail, un nombre important de chômeurs chôment sans aucune formation préalable au chômage. Pire encore, deux tiers d'entre eux sont des jeunes diplômés BAC 3 et niveaux supérieurs. Une situation qui ne saurait perdurer pour Myriam El Khomri, ministre-stagiaire : "le chômage est une activité importante et beaucoup de jeunes entrent directement au chômage sans aucune préparation, après avoir travaillé pendant des années à l'université ou dans de grandes écoles. C'est pourquoi j'ai voulu créer ce sas permettant aux jeunes de se préparer au chômage", annonce la ministre lors de ses voeux de Noël aux corps constitués.

> lire la suite
Le bon vieux temps du dialogue social avant le Code du travail
CC Wikimedia

17-10-2015

Avec l'entretien professionnel, quelle place pour l'écarteur anal ?

Le dialogue social et l'employabilité connaissent une petite révolution avec la loi socialiste irresponsable qui impose désormais un "entretien professionnel" biennal, déconnecté des entretiens performance, aux entreprises employant plus de 50 esclaves sous peine de sanctions graves telle que l'abondement au compte personnel de formation (CPF) desdits collaborateurs. Cet entretien axé sur l'identification des besoins de formation et les perspectives d'évolution professionnelle de l'esclave, au vu des compétences d'icelui, représente la généralisation d'une "best-practice managériale", comme nous l'explique Fox T.Paddle, directeur de l'IDOF-Management (Institut Désinformation et Opinion Francophone), mais c'est aussi "une menace pour la croissance de nos entreprises et une ingérence inacceptable de l'Etat dans notre management et une remise en question de la place de l'écarteur anal", selon Antoine Dubonchoix, porte-parole du comité stratégique "autodafé du Code du travail" au sein du Medef.

> lire la suite
1
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales