Désinformations.com
Qui pour succéder au siège de la présidence de la République algérienne ?

03-03-2019
web-journal

Surprise à Alger : Abdelaziz Bouteflika a parlé sans assistance

Le président algérien qui termine son quatrième mandat et vient d'annoncer, ce dimanche dans une lettre dictée par télépathie, qu'il allait en briguer un cinquième. Tout en promettant dans ladite lettre qu'il se ferait réélire le 18 avril prochain pour préparer de nouvelles élections présidentielles. Des déclarations qui n'ont pas calmé la colère du peuple tant en Algérie qu'en France où se multiplient les manifestations hostiles à ce cinquième mandat téléguidé par l'oligarchie. Il fallait donc un miracle pour faire accepter le cinquième mandat-flika, et ce miracle vient de se produire : Abdelaziz Bouteflika a parlé, sans assistance.

> lire la suite
L'inspecteur des RIC

03-01-2019
web-journal

Inspecteur des RIC, le nouveau métier créé grâce aux gilets jaunes

"Pas question d'organiser des référendums sur tout et n'importe quoi", avertissait encore tout récemment le président de la République le plus usé et fatigué depuis l'invention de la fonction. Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) est une belle promesse de démocratie directe mais risque de devenir compliqué à suivre et pourrait même devenir un facteur de désordre si on ne se dote pas de règles de bonne conduite référendaire. Même s'il n'a pas encore décidé officiellement d'accorder le RIC pour répondre aux revendications des gilets jaunes, le gouvernement s'apprête à recruter en masse pour un nouveau métier pour mettre bon ordre à tout ça : l'inspecteur des RIC.

> lire la suite
La révolution en marche

03-01-2019
web-journal

Un RIC autorisera la déclaration des manifestations sur Facebook

Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) permettra de régler les problèmes quotidiens des Françaises et des Français. Bien sûr, il faudra d'abord gérer les urgences telles que le nécessaire rétablissement de la peine de mort et le démariage des personnes de même sexe à qui les socialistes irresponsables avaient accordé les mêmes droits qu'aux personnes de sexe différent. Mais après ces premiers RIC, ainsi que celui pour la destitution d'Emmanuel Macron s'il survit d'ici là aux divers appels au meurtre dont il est la cible, il faudra enfin s'occuper des vrais sujets. A commencer par la simplification administrative à laquelle contribueront les réseaux dits sociaux.

> lire la suite
Gilles Le Gendre fustigeant l'intelligence de LREM

18-12-2018
web-journal

Gilles Le Gendre : «il n'y a pas assez de cons à LREM»

Le président du groupe La République en Marche à l'Assemblée n'a pas mâché ses mots pour réaliser la nécessaire autocritique de dix-huit mois de gouvernance macronienne. "Trop intelligents, trop techniques, trop subtils...", ces mots qualifiant les membres de LREM ont résonné toute la journée sur les réseaux dits sociaux et dans lémédias. Une autocritique partagée à l'Elysée où l'on reconnaît qu'il n'y a pas assez de cons dans l'entourage du plus jeune et intelligent président de la République que l'Histoire a connu. Or, cette insuffisance de cons et son corollaire, la surreprésentation de gens très intelligents au sommet de l'Etat, ne permettent pas d'établir la compréhension et donc le dialogue avec les cons d'électeurs. Le gouvernement doit-il être remanié avec moins d'intelligence et plus de cons ? Le RIC (Référendum d'Initiative des Cons) sera-t-il une réponse suffisante ?

> lire la suite
Barcelone, ville de contrastes

09-10-2017
web-journal

Crise en Catalogne : Boris Johnson et Bachar Al Assad proposent chacun une médiation

Suite au référendum sur l'indépendance et dans un contexte qui évoque les prémisses d'une guerre civile entre Barcelone et Madrid, la situation en Catalogne inquiète à juste titre la communauté internationale. Alors que la médiation de l'Union Européenne n'est pas possible dans «une affaire intérieure au Royaume d'Espagne» et que les propositions de la Suisse, pays neutre, restent à cette heure lettre morte, deux experts ont proposé leur aide. D'une part Boris Johnson, qui propose à Barcelone d'accompagner un «hard Españexit», d'autre part Bachar Al Assad, qui propose son aide à Madrid pour «rétablir l'ordre légitime et gazer la rébellion».

> lire la suite
Le Grand Old Party
CC Wikimedia

17-08-2016

Crise du parti républicain : les premiers consultants socialistes arriveront ce soir à Washington

Au bord de l'éclatement, le Grand Old Party a fait appel à l'aide internationale pour trouver une sortie de crise dans la dignité. En effet, les élections américaines vont être reportées, comme vient de le révéler notre correspondant bien désinformé dans le microcosme, prenant acte de la crise que traverse le parti républicain suite à l'investiture de Donald Trump qui entraîne des défections en série dans son propre camp. Le parti de la rue de Solferino a immédiatement répondu présent et les premiers consultants socialistes sont attendus dès ce soir à Washington DC pour partager leur expertise de la désunion. Benoît Hamon serait d'ores et déjà dans l'avion en classe tourisme à l'heure où nous mettons en ligne cet article, précédé de peu par Arnaud Montebourg qui voyage en classe affaire sur le même vol.

> lire la suite
Le gazon anglais, ultime argument pour le Brexit
CC Flickr - Jonathan

22-06-2016

Le résultat du Brexit suspendu aux horaires de passage de la tondeuse à gazon le dimanche

L'absence d'accord au sein de l'Union Européenne sur l'uniformisation des horaires de passage de la tondeuse à gazon le dimanche devrait conduire implacablement au rejet du référendum organisé ce jeudi sur le «Brexit», selon les derniers sondages qui montrent que les indécis penchent désormais pour la sanction de l'Europe sur ce thème très sensible Outre-Manche. Le locataire du 10 Downing Street lui-même a dû le reconnaître : «nous n'avons pas obtenu la reconnaissance de la spécificité britannique», tandis que ses adversaires au sein du parti conservateur, à commencer par Boris Johnson, dénoncent «l'abandon des valeurs traditionnelles britanniques par le gouvernement irresponsable».

> lire la suite
L'armée du peuple, prête à intervenir à Athènes
CC Wikimedia

21-08-2015

Alexis Tsipras démissionne : Kim Jong-un réagit vivement en mobilisant son armée

Les citoyens grecs sont une nouvelle fois appelés aux urnes après la démission du premier ministre Alexis Tsipras qui, suite à sa victoire au référendum du 5 juillet dernier pour lequel il appelait à voter non aux créanciers avant de signer un accord avec eux, n'a plus le soutien de l'aile gauche de sa majorité déjà très à gauche en moyenne. Une situation qui n'a pas manqué d'ébranler les héritiers du bon vieux temps de l'Internationale communiste : tandis qu'en France le Front de Gauche (seule vraie gauche habilitée à donner de légitimes leçons de gauchisme) a immédiatement réagi en retirant son soutien à Alexis Tsipras s'il ne portait plus le programme anti-austérité, le dirigeant suprême de la Corée du Nord, Kim Jong-un, a lui aussi pris les mesures qui s'imposaient pour protéger "la pureté de la révolution communiste mondiale".

> lire la suite
Crise boursière : les analystes sont inquiets
CC Wikimedia

09-07-2015

Crise boursière en Chine : Angela Merkel menace Pékin de Chinexit

Secouée par un choc d'une ampleur inédite, la place de Shanghaï a perdu près de d'un tiers de sa valeur, suite au référendum grec irresponsable sur les créanciers. Ces dernières semaines ont de quoi inquiéter. Dans cette bataille des termes au pile, les places de Shanghaï et Shenzen ont certes ensuite rebondi en fin de séance mais cela tient davantage aux mesures sournoises et cruelles de la dernière chance d'endettement massif et de rééchelonnement des dettes chinoises prises par Pékin pour faire croire au monde que le krach boursier était enrayé.

> lire la suite
Nein
CC Flick - blu-news.org

08-07-2015

Dimanche, tous les ministres des finances européens démissionneront

Suite à la brillante victoire d'Alexis Tsipras au référendum sur les créanciers européens, appelant à voter "non" pour mieux signifier "oui" tout en refusant d'approuver un refus, Yanis Varoufakis, qui roule à moto, lui, comme un homme, et pas en scooter, comme un président français, a été remercié pour ses bons services. Comment comprendre ce remaniement politique ? Il s'agit en fait d'un prélude à un remaniement ministériel européen général qui interviendra dimanche, après le nouvel échec du nouveau sommet de la dernière chance pour sauver la Grèce tout en la virant de la zone euro.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales