@desinfopointcom

Loi Sarkozy : à cause du Beaujolais nouveau, il n'y aura pas de train de la SNCF ni de la RATP vendredi prochain

correspondance de Saint Soluteur les Turins
publié le 14-11-2007

Les services des statistiques de l'IDOF (Institut Désinformation et Opinion Francophone) ont révélé que tous les troisièmes vendredis de novembre, au lendemain de la fête du Beaujolais nouveau, le taux d'accidents dans les transports s'élève en moyenne de douze pour cents.

De nombreux accidents sont dus à la conduite automobile en état de fatigue (pour ceux qui ont trop fêté le vin nouveau le jeudi soir) ou d'alcoolisme (pour ceux qui n'avaient pas eu le temps de goûter au Beaujolais avant le petit déjeuner du vendredi). Mais un nombre élevé d'incidents est également signalé dans les transports publics, et pour les mêmes raisons.

L'an dernier, par exemple, un train du TER dans les Charentes a terminé son trajet avec plus de deux heures d'avance sur l'horaire officiel, pour cause d'excès de vitesse. Le train fautif rattrapait les convois respectant la vitesse réglementaire (Corail, TGV...) et les suivait parfois à moins de dix mètres, en leur donnant de grands coups de klaxon. (Pour des raisons de voie unique, il ne pouvait les doubler.)

Notre Président Nicolas Sarkozy s'est saisi du dossier et a promulgué une loi interdisant le fonctionnement des services de transports publics, du troisième jeudi de novembre à 20h00, jusqu'au lendemain à la même heure. Cette loi sera votée lors de la session parlementaire d'août 2008, avec effet rétroactif dès novembre 2007. Il n'y a aura donc pas de trains vendredi prochain.

Néanmoins, pour les grévistes, ce jour sera décompté de leur salaire. Pour les autres, il sera prélevé sur leur contingent de RTT.

 

Correspondant à Saint Soluteur les Turins

lire tous ses billets

 

précédent : 11-11-2007

Nicolas Sarkozy prépare l'invasion de la Wallonie après le Beaujolais nouveau

suivant : 15-11-2007

Statistiques ethniques : les raisons de la censure par le conseil constitutionnel

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales