@desinfopointcom

Roman Polanski, arrêté en Suisse pour agression sexuelle, n'avait pas de compte bancaire secret

correspondance du Microcosme
publié le 28-09-2009

Genève - Roman Polanski, 76 ans, Palme d'or à Cannes pour Le Pianiste (2002), venait d'arriver à Zurich, où un festival de cinéma devait lui remettre un prix pour l'ensemble de son œuvre cinématographique. A sa descente d'avion, il a été arrêté et placé en détention provisoire par la police suisse "sous mandat d'arrêt américain". La Suisse est une nouvelle fois embarrassée. Déjà peu au fait des pratiques bancaires standard, elle a visiblement quelques lacunes en matière de procédure judiciaire aussi.

Cependant, la Suisse bénéficie de circonstances atténuantes. Dans un premier temps, Roman Polanski est Polonais et les pays riches de l'Europe se sont toujours battus courageusement contre le dumping social. Il s'avère clairement que les tarifs pratiqués par le cinéaste Polonais relevaient de la concurrence sociale déloyale. Roman Polanski était d'ailleurs surnommé "le plombier de l'obscur".

Par ailleurs, toujours dans cet état d'esprit désagréable typiquement polonais et visant à toujours employer une main d'oeuvre bon marché ou à casser les prix conventionnés, Roman Polanski n'avait pas hésité à embaucher en 1977 aux Etats-Unis, Samantha Geimer, 13 ans, pénalement majeure, mais sexuellement mineure, quoique apparemment suffisamment majeure pour des séances de photos de mode poussées (le droit américain est flou à ce sujet...) pour réaliser des séances de photographie harassantes pour le magazine français "Vogue". L'affaire revêt ainsi d'emblée une dimension internationale.

Roman Polanski, âgé de 43 ans, abusant de l'hospitalité de son ami et bienfaiteur sincère, Jack Nicholson, a alors un rapport sexuel avec la jeune fille. Dénoncé par la famille Geimer qui avait donné son consentement "pour des photos de mode certes poussées mais pas autre chose", le réalisateur est arrêté. "Rapport forcé" se plaint la mineure sexuelle, "rapport consenti après 19 flûtes du meilleur champagne et de bonbons relaxant d'excellente qualité" plaide Polanski.

Il est alors incarcéré six semaines à la prison de Chino (Californie). C'est au cri de "Non au travail sexuel des enfants pénalement majeurs" que la foule s'était massée devant la prison californienne. Le 1er février 1978, Polanski, provisoirement libéré, s'enfuit à Londres, puis s'installe à Paris (ville libre car libérée, rappelons-le, en 1944 par les alliés, dont l'armée américaine, mais sans les Suisses, tandis que les Polonais se faisaient occuper par l'armée soviétique).

Le procureur du comté de Los Angeles n'aurait eu de cesse de tenter de faire arrêter Roman Polanski dans les pays ayant passé un traité d'extradition avec les Etats-Unis. Faute d'inattention du cinéaste ? Il existe, depuis 1997, un accord d'extradition entre les Etats-Unis et la Suisse.

L'Association suisse des scénaristes et réalisateurs de films a dénoncé un "scandale juridique qui nuira à la réputation de la Suisse: il en va de la capacité de la Suisse à protéger ses résidents potentiels..."

Ce à quoi les autorités helvétiques ont répondu que de toute manière "Roman Polanski, malgré nos démarches et multiples sollicitations, n'est à ce jour titulaire d'aucun compte bancaire secret sur notre territoire et déclare ses impôts à la France en toute transparence. Il fallait sanctionner ce comportement portant atteinte à la prospérité helvétique..."

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 25-09-2009

Johnny Hallyday, opéré d'un cancer cet été, lance un grand téléthon suisse pour promouvoir le droit à la maladie

suivant : 02-10-2009

Programme complet de Nuit Blanche 2009 : Nicolas Sarkozy dînera avec Carla Bruni place de la Concorde

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales