@desinfopointcom
credit33.fr

Fox T.Paddle : "Avec le Terrorist Relashionship Management, le marketing moderne contribue à l'effort de guerre"

du Rédacteur Suprême
publié le 25-10-2001

Le célèbre consultant australien, expert international du marketing "one to one", a accepté en exclusivité pour nos lecteurs de lever une partie du voile sur la stratégie de riposte des forces anglo-américaines en Afghanistan et nous explique ses liens avec le CRM.

Le marketing moderne en action
CC Flickr - Zoriah

On parle beaucoup de la stratégie TRM, quels en sont les concepts fondamentaux ?

L'approche TRM est la déclinaison adaptée à la lutte anti-terroriste des plus récentes innovations du marketing moderne, telles que je les ai en particulier théorisées à la fin du siècle dernier à travers le "Customer Relationship Management", c'est-à-dire la gestion de la relation client dans une conceptualisation du "one to one" permettant l'adaptation de l'offre aux besoins du vendeur en faisant croire au consommateur qu'il n'est pas manipulé dans ses choix.

Quels sont les changements concrets qu'apporte le TRM à la guerre actuelle ?

Le premier changement est celui qui a été déjà relevé par tous les médias, les bombardements accompagnés d'aide humanitaire. Dans le TRM, on ne bombarde pas aveuglément, on sépare l'ivraie du bon grain : aux camps d'entraînement le napalm, aux camps de réfugiés le beurre de cacahuète.

Nous nous situons clairement dans une optique d'optimisation du Capital Afghan, basée sur l'analyse de données multidimensionnelles visant à segmenter notre offre de bombardements en fonction des besoins de chacun.

Il y a eu pourtant des dérapages, tel que l'immeuble la Croix Rouge bombardé à Kaboul...

Les forces de l'ordre mondial ont effectivement eu à déplorer des incidents. Toutefois, il faut bien comprendre que ce n'est pas l'approche TRM qui est remise en cause. Il a été prouvé récemment par la CIA que ces incidents ont été causés par un défaillance du Système d'Autoguidage des Bombes (SAB).

Une fois de plus, l'histoire récente du marketing nous permet de mieux comprendre ce qui vient d'arriver. En effet, dans le TRM comme dans le CRM, il n'y a pas de bonne stratégie si elle ne s'appuie sur un système d'information robuste et modulaire, adapté au traitement des données sur les terroristes et à sa restitution synthétique à travers des outils de ciblage et de reporting efficients.

Quelles sont les prochaines étapes du TRM ?

Nous continuons de travailler sur un plan théorique en étroite association avec le terrain. La guerre contre le terrorisme nous fournit un excellent laboratoire d'observation conceptuelle du réel. Je pense aussi que le TRM va apporter sa pierre à la pensée marketing de demain. Le TRM va permettre en particulier d'intégrer au CRM les impacts de l'approche "gagnant-perdant" que les forces de l'ordre mondial sont en train de décliner en Afghanistan, et qui pourrait bien représenter la révolution marketing du nouveau siècle.

#TRM | #CRM | #Fox T Paddle

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 24-10-2001

«Je n'ai pas la maladie du charbon !» déclare Loana

suivant : 29-10-2001

Ben Laden hors de cause dans la prise d'otage à la maternelle de Créteil

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales