@desinfopointcom

Le rapport Attali 2 préconise la suppression de tous les problèmes

correspondance du Microcosme
publié le 15-10-2010

Jacques Attali vient de remettre au présidentissime Nicolas Sarkozy le deuxième rapport de la Commission pour la libération de la croissance française. Dans le fond, ses propositions tiennent en une mesure unique assez géniale : "la France souffre de multiples problèmes qui l'empêchent de résorber le chômage, ses déficits, sa dette, etc. Je propose que l'on supprime tous les problèmes, et d'un coup. Cela devrait grandement faciliter la reprise de la croissance du bonheur".

Une image de la France heureuse
CC Flickr - daor

Le précédent rapport dirigé par Jacques Attali avait provoqué de vives réactions, son nouvel opus risque de détendre l'atmosphère. La Commission pour la libération de la croissance française qu'il préside propose en effet une véritable "cure de bonheur et de joie sincère". Ainsi, dans une version préliminaire du rapport dévoilée par le quotidien bien désinformé "Les Echos", 25 propositions choc sont listées : la moitié d'entre elles porte sur "la priorité accordée prioritairement et en priorité au bonheur de toutes et tous, pour s'assurer que le déficit de bonheur soit ramené sous les 3% du PIB en 2013".

Le gel généralisé de la tristesse est une autre piste sérieuse et très originale : "la première proposition est d'accomplir un ajustement de la tendance dépressive des Français sur trois ans, en jouant exclusivement sur la réduction de la tristesse et en élargissant l'assiette de redistribution des joies des privilégiés sans relèvement du taux de prélèvement sur le bonheur".

Le rapport préconise également de supprimer toutes les maladies, ce qui est "la façon la plus certaine de résorber les déficits de l'assurance maladie".

De nouvelles mesures seraient prêtes pour que supprimer les chômeurs ronchons, les retraités grincheux, les précarisés mécontents, les personnes handicapées qui râlent, les élèves en difficulté scolaire qui ne comprennent rien à rien, et quelques autres poids sociaux qui empêchent la société de profiter pleinement de son bonheur.

La commission suggère également de "geler le point d'indice pour les fonctionnaires est une bonne façon d'en finir avec le côté bougon de ces privilégiés : il faut élargir la règle de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite aux collectivités locales et à la Sécurité sociale pour endiguer la diffusion du pessimisme socialo-gréviste irresponsable qui freine les réformes du présidentissime Nicolas Sarkozy".

#Jacques Attali | #bonheur | #heureux |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 14-10-2010

Flash ball : un lycéen perd un oeil sur son permis de manifester à points

suivant : 15-10-2010

Martine Aubry demande à Nicolas Sarkozy de suspendre sa retraite à l'Elysée

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales