@desinfopointcom

Nouveau pari architectural dans le 13ème arrondissement de Paris

du Rédacteur Suprême
publié le 11-11-1999

En bordure du quartier chinois, c'est un nouveau grand chantier architectural qui devrait s'ouvrir dans l'un des arrondissements parisiens qui se sont les plus transformés au cours des trente dernières années. De la ville dans la ville décrite par Léo Malet dans Brouillard au Pont de Tolbiac, il ne reste rien ou presque : les maisons de chiffonniers et les bâtiments impressionnants des Grands Moulins de Paris ont disparu, laissant place aux tours des années soixante-dix et, aujourd'hui, au nouveau quartier de la Bibliothèque François Mitterrand.

Paris 13ème
CC Flickr - Remi Bridot

Au numéro 69 de la rue Dunois, tout près du boulevard Vincent Auriol et du métro Chevaleret, la Tour du Nouveau Monde pointe dans le ciel la laideur de son béton, comme une accusation portée contre les errements de l'urbanisme de l'année 1975. Elle a fait l'objet d'un concours international, lancé en septembre 1997, et dont les résultats ont été rendus publics lors du congrès mondial de l'Union internationale des architectes qui s'est tenu à Pékin en juin dernier.

Coïncidence troublante en cet arrondissement cosmopolite, c'est un jeune et brillant architecte vietnamien, Tong Tam Tim, allias «Mr. TTT», qui a remporté le concours, devançant de grands noms comme Paul Andreu ou Carlos Ott.

Déjà auteur de grands projets, tels que le pont enjambant les voies ferrées de la gare centrale de Hanoi, Mr. TTT s'était fait remarquer en Europe depuis 1996 en participant à différents concours de premier plan, excellant en particulier dans ses projets de rénovations des ruines industrielles du Nord et de l'Est de la France. On lui doit en particulier deux pépinières de jeunes entreprises créées dans d'anciennes manufactures de Tourcoing et de Noeud les Mines. Il a aussi réalisé en 1998 la désormais célèbre église de Courtprés dans le Jura, hommage à ses maîtres en architecture.

Mr. TTT évoque son projet comme étant "la recherche d'une harmonie entre le style résolument kitch voulu par les architectes de la Tour du Nouveau Monde et le style post-moderne qui sera celui du 21ème siècle". Que restera-t-il de la Tour bien connue des habitants du quartier ? "Rien, sinon l'esprit, un esprit novateur et conquérant (...) lien entre le passé, celui du bas-relief représentant au rez-de-chaussée de la Tour le chevalier Dunois, compagnon de Jeanne D'Arc, et le Nouveau Monde, figuré par les étranges fresques d'inspiration Maya qui décorent la Tour sur toute sa hauteur et lui donnent son cachet et son originalité".

Le chantier qui débutera en mai 2000, pour s'achever en juin 2002, fera de la Tour du Nouveau Monde un lieu où la lumière et l'obscurité se marieront. L'ambition de Mr TTT est de "marquer l'entrée du 13ème arrondissement et de ses habitants dans le 21ème siècle en lançant un signal fort, assourdissant, même", un signal qui consistera à conjuguer l'existant de béton en l'enchâssant dans "une coque surréaliste de tungstène dans laquelle chaque passant pourra contempler son reflet, comme une mutation post-phénoménologique de son ombre".

Les boiseries des fenêtres seront remplacées par un élégant PVC mauve. Cette couleur, peu banale dans l'architecture urbaine, est utilisée parce qu'elle représente, pour Mr. TTT, "la couleur de l'avenir, celle qui réalise et transcende le lien entre le ciel, bleu, la chlorophylle, verte, et le soleil couchant". La rue elle-même et le dallage de la petite place en contrebas de la Tour seront couverts de marbre mauve, "de façon à marquer l'intégration totale du Nouveau Monde dans son environnement, en donnant le sentiment d'une Tour qui sort de Terre, par une approche intégrative de l'architecture urbaine dans le substrat naturel sur lequel nous marchons".

Plus qu'une rénovation et une réhabilitation dont jouiront les habitants de la Tour, moyennant les désagréments du chantier qui s'étendra donc sur deux années, c'est à une révolution architecturale, un "homme rendu à la Nature", que Tong Tam Tim espère offrir au 13ème arrondissement.

L'équipe de Mr. TTT travaille d'ores et déjà sur les finitions du projet, en particulier l'ambitieuse piscine olympique qui sera aménagée au dessus de l'actuel 26ème et dernier étage de la Tour, ainsi que de la fantastique "colonne de la Démocratie" qui sera érigée en son sommet, elle aussi faite de tungstène, et lui donnera une hauteur totale équivalente à 39 étages.

Mr. TTT est très attendu sur ce projet pharaonique et devra prouver rue Dunois qu'il est bien le nouveau maître de l'architecture urbaine mondiale.

#Paris | #rue Dunois | #13ème arrondissement | #architecture | #Tour du Nouveau Monde |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 02-09-1999

Septembre 1999 : la dernière Braderie de Lille ?

suivant : 12-11-1999

Création d'un comité consultatif d'experts des Droits de l'Homme

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales