@desinfopointcom

Expansion de l'Univers : Dexia sauvée par le prix Nobel d'économie décerné aux chercheurs

correspondance du Médoc
publié le 04-10-2011

Le temps de la consécration est enfin arrivé pour Saul Perlmutter, Brian Schmidt et Adam Riess, les trois chercheurs qui, en 1998, ont démontré que non seulement l'Univers était en expansion mais que, en sus, cette expansion était en accélération constante. L'annonce aujourd'hui de l'attribution à ce trio de découvreurs d'un prix Nobel a bien entendu agité le landerneau scientifique.

C'est encore loin, le clos du Quasar ?
Crédit : NASA, ESA, W. Keel (Univ. Alabama), et al., Galaxy Zoo

D'abord parce que, pour la plus grande partie de la communauté des scientifiques jumeaux à gros mentons, représentée par ses porte-paroles, Igor et Grishka Bogdanov, il est aujourd'hui impossible d'affirmer que l'’Univers s'étend, puisqu'il est maintenu bien au chaud dans la paume du grand Tout, créateur du monde et de l'ensemble des galaxies.

Ensuite parce que, contrairement à la coutume qui veut que les découvertes portant sur le domaine de l'astrophysique soient récompensées par des prix Nobel de physique, c'est un prix Nobel d'économie que recevront les trois astrophysiciens.

En effet, comme l'explique Bob Goodchoice, du bureau d'études sur la conjoncture immobilière de l'agence Moody's, cette découverte majeure ouvre encore le champ des possibles pour les banques et les agences de notation : "Un univers plus grand, c'est, au final, plus de terrains à vendre avec des crédits à taux variables". Des crédits à taux variables dont les dits taux seraient dorénavant calculés en TEG par année-lumière. Au bord de la faillite, la banque Dexia, s'est d'ailleurs déjà portée acquéreuse de plusieurs milliards de kilomètres cubes d'Univers par le biais d'une société immobilière qui devrait proposer dès le mois prochain à ses clients d'investir dans la création d'un nouveau lotissement intersidéral, Le Clos des Quasars. Une annonce qui a poussé les agences de notation Moody's et Standard & Poors à relever la note de Dexia, qui passe de CCC- à AAA+ grâce à la caution de plusieurs États européens qui ont décidé de venir au secours de Dexia qui leur a accordé un prêt à taux préférentiel afin qu'ils puissent lui prêter de l'argent à un taux très préférentiel.

La science, on le voit, c'est aussi savoir faire bouger les lignes pour contribuer au bien de l'Univers dans son ensemble.

#Dexia | #prix nobel | #univers |

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 04-10-2011

L'enquête sur la compagne de François Hollande serait justifiée par Claude Guéant

suivant : 06-10-2011

Décès de Steve Jobs : Apple lance une application hommage

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales