@desinfopointcom

Après le discours de Toulon, le Père Noël réduit les cadeaux pour tenir ses ratios de fonds propres

correspondance du Microcosme
publié le 02-12-2011

L'immense discours de politique du monde prononcé hier par le présidentissime Nicolas Sarkozy, devant un rassemblement citoyen spontané de 1.000.000 de Français de souche soucieux de soutenir le candidatissime dans son sauvetage du monde et sa moralisation du capitalisme, a immédiatement rassuré les marchés financiers qui ne dévissaient plus que de 2 points ce matin. A l'approche de Noël, l'espoir renaît, l'envie de servir le monde reprend enfin le pas sur les égoïsmes des chômeurs parasites qui ne cherchent pas vraiment à travailler et préfèrent profiter d'un système d'assistanat social hérité de décennies de socialisme irresponsable.

Mieux comprendre les fonds propres du Père Noël en commandant sur amazon.fr

Heureuse conjonction et convergence structurelle pensée, les règles prudentielles bancaires dites de Bâle III pourraient être mises en oeuvre plus tôt que prévu par les acteurs économiques soucieux d'avancer plus vite vers une solution orthodoxe de sortie de crise, avant que de dangereux gauchistes déviants n'arrivent au pouvoir par la force illégitime de la démocratie. C'est ainsi que le Père Noël a annoncé par communiqué de presse que "afin de contribuer à l'effort de redressement et de respecter au mieux les ratios prudentiels de liquidités et de fonds propres dictés par Bâle III, notre nouvelle Bible à tous, le nombre de cadeaux distribués cette année sera responsablement réduit de 80 à 95% selon les zones marchandes". Selon Nicolas Dubonchoix, attaché de presse du Père Noël en France, "il s'agit de maintenir les réserves en capital et trésorerie à un niveau permettant d'anticiper de nouveaux chocs exogènes sur les fêtes".

La gauche irresponsable a aussitôt sauté sur l'occasion pour diffuser à nouveau son venin démagogique : "ce n'est pas en réduisant la distribution de cadeaux aux enfants innocents qui ont eu de bonnes notes que l'on soutiendra la relance économique", assène Martine Aubry, première sectaire du parti socialiste, "nous demandons à ce que la Banque centrale européenne prenne ses responsabilités et injecte massivement des cadeaux en Europe". A l'unisson, Eva Joly, candidate verte mais pas durable, enjoint "le Père Noël à distribuer peut être moins mais mieux et donc plus écolo-durable : il faut sortir du tout cadeau de Noël..." François Hollande, candidat de la gauche irresponsable refuse d'entrer dans ce débat : "je ne peux rien promettre au-delà de mes deux mandats de présidents... mais je réduirai de 25% la distribution de cadeaux sur 10 ans."

#Père Noël | #cadeau de Noël | #fonds propres | #Bâle

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 01-12-2011

Pamela Anderson en Vierge Marie nue : la vidéo qui choque

suivant : 02-12-2011

L'argent de poche selon Sigmund Dubonchoix et notre filiale financière, Désinfinance

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales