Désinformations.com

L'argent de poche selon Sigmund Dubonchoix et notre filiale financière, Désinfinance

correspondance du Microcosme
publié le 02-12-2011

La Crise n'a pas que des inconvénients. Elle est l'occasion d'enseigner avec tact à nos enfants ce que recouvre la notion d'argent. Question difficile que celle de l'argent de poche. Le professeur Sigmund Dubonchoix, pédopsychiatre à en chef de l'Association Spécialisée en Stimulations Homéopathiques Ordonnées Librement aux Enfants (ASSHOLE), nous indique que ce sujet "n'est pas pour autant un tabou si on sait l'aborder. L'argent de poche offre une marge de liberté budgétaire aux parents qu'il faut savoir saisir." Interview du professeur Sigmund Dubonchoix et de Désinfinance, notre filiale hedge funds LBO sise aux Baléares.

Achetez un ouvrage de référence chez amazon.fr pour mieux comprendre cet article

Désinformations.com : "Faut-il donner de l'argent de poche aux enfants ?"

Pr Sigmund Dubonchoix : "L'argent de poche n'est pas un dû, il doit être une récompense contre un service rendu à l'adulte. Un enfant de 8 ans ne répond pas aux mêmes besoins adultes qu'un adolescent. Il est très important que l'enfant prenne conscience que l'argent se gagne. Et le plus tôt sera le mieux, surtout dans les milieux défavorisés sans horizon professionnel porteur."

Désinfinance : "Apprendre aux enfants les méandres des paradis fiscaux n'est nécessaire lorsque les parents gagnent au moins 2 millions d'euros par an. En revanche, nous tenons à disposition des parents désireux de pousser leurs progéniture vers le marché du travail, une batterie de comptes courants pour juniors de 5 à 18 ans pour qu'ils apprennent ce qu'est un découvert sanctionné d'agios accablants et suivis la plupart du temps de saisie par huissiers."

Désinformations.com : "A partir de quel âge peut-on envisager de l'argent de poche ?

Pr Sigmund Dubonchoix : "L'argent est abstrait chez le jeune enfant. A 6 ans, il n'en a pas encore de représentation concrète. Ce n'est qu'à la fin du cours préparatoire, quand l'enfant commence à compter, que l'on peut commencer à verser de l'argent de poche en échange de menus services, plus ou moins appuyés, selon sa maturité et son aptitude aux chocs émotionnels. L'église a très bien développé cette méthode pédagogique en réservant une rémunération spirituelle aux enfants apprenant tôt les attouchements ecclésiaux sexuels. Le paradis était réservé. Il faut donc ne verser que de petites sommes, en rapport avec ses services. A 6 ans, les performances de l'enfant sont souvent décevantes. Une juste somme d'argent de poche doit se situer à l'équilibre entre l'incitation à l'effort et à davantage d'ouverture, et la reconnaissance de leurs limites objectives.

Désinfinance : "Nous invitons en effet à ne vraiment verser d'argent de poche qu'à partir de 6 ans pour les petits garçons, qui perdent plus vite de leur fraîcheur, 7-8 ans, pour les petites filles, selon..."

Désinformations.com : "A quel moment donner une carte bancaire ?"

Pr Sigmund Dubonchoix : "Chaque chose en son temps ! Ce n'est que vers 12-13 ans que l'on peut commencer à consommer de la cocaïne..."

Désinformations.com.com : "Et après 15 ans ?"

Pr Sigmund Dubonchoix : "C'est l'âge où on commence à entrer en concurrence avec les jeunes de l'est européen... A ce stade, il faut introduire la notion celle de budget. Les parents apprennent ainsi à leur adolescent(e) à gérer ses projets et son budget, en somme son avenir professionnel. C'est aussi souvent l'âge où ils commencent à chercher des revenus complémentaires : attention à ne pas perdre le contrôle de cette source de revenus pour l'adulte. L'enfant doit rester solidaire du foyer familial. Mais à partir de 16 ans, il faut les pousser à faire des petits boulots plus approfondis. On quitte l'initiation, pour entrer dans la professionnalisation gratifiante, tout en les gardant en situation de dépendance."

 

Sigalons pour conclure cette grande étude que Dédé la Saumure a régulièrement porté devant la Cour de justice européenne le cas de dumping social des pays de l'est qui "déstructure les relations familiales". La commission européenne envisagerait ainsi une taxe sur la valeur ajoutée de l'argent de poche distribué aux enfants non-résidents mais exerçant une activité rémunéré à temps plein en France.

#argent de poche | #Sigmund Dubonchoix | #crise

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 02-12-2011

Après le discours de Toulon, le Père Noël réduit les cadeaux pour tenir ses ratios de fonds propres

suivant : 02-12-2011

Noël 2011 : Sophie la Girafe remplacée par Nicolas le Chamois

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales