@desinfopointcom

Inondations dans l'est de la France : le gouvernement privatise les fleuves

correspondance du Microcosme
publié le 06-05-2013

Doucement mais sûrement, l'eau se retire à Dijon et dans ses environs mais trois départements, dont l'Yonne et la Haute-Marne, restent en vigilance orange. Ainsi, la décrue générale est très lente, ralentie par des remontées de nappes syndicales phréatiques contestataires qui affaiblissent le processus de flexisécurité des écoulements d'eaux. C'est pourquoi le président irresponsable français a annoncé lundi que le Premier ministre annoncerait un plan de cessions de parts de cours d'eau, fleuves et rivières, voire de lacs et océan détenues par l'Etat.

Pendant les inondations, les feus rouges restent allumés
CC Flickr - Corse sauvage

Ce plan de cessions se déroulera pour les 10 ans qui viennent : le Gouvernement entend ainsi se dégager de la responsabilité d'inondation et de réparation d'inondation, et dans le cadre d'un partenariat privé public, confiera la gestion des inondations, que l'on pressent de plus en plus nombreuses, à des entreprises privées sainement guidées par les cotations boursières, et qui sauront mener à bien des opérations de rationalisation des cours d'eau en France. Il n'aura échappé à personne l'énorme potentiel que représente la vente des eaux de nos lacs, mers et océans.

François Hollande exige des résultats rapides de son gouvernement, réuni en séminaire à l'occasion du premier anniversaire de son élection : "j'entends privatiser 80 à 85% des cours et plans d'eau d'ici 2014. Dès cette phase de redressement, ce sera la phase de dépassement : nous cèderons alors toutes nos nappes phréatiques. Nous avons à cette fin engagé des discussions avec des fonds qatari mais aussi chinois et saoudiens."

#inondation | #privatisation | #François Hollande

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 06-05-2013

Film sur DSK : Nafissatou Diallo ne jouera pas son propre rôle si Gérard Depardieu reste russo-belge

suivant : 06-05-2013

Scandale au sommet de l'Etat : François Hollande tient ses engagements

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales