@desinfopointcom
credit33.fr

Une signalétique pour identifier la connerie : le progrès social est en marche

du Rédacteur Suprême
publié le 15-12-2015

Nos sources bien désinformées nous font part de la prochaine création d'une signalétique adaptée pour signaler toute source de diffusion de connerie, ce qui permettra très rapidement d'identifier dès le premier contact visuel les cons et potentiellement de s'en protéger. Les chercheuses en méta-marketing Alexia et Océane Dubonchoix sont à l'origine de cette proposition qui "permettra d'oeuvrer pour le vivre ensemble" : elles ont accepté de témoigner à nos micros pour expliquer le sens et la portée de cette avancée sociétale majeure.

Flasher les cons, le progrès en marche
CC Wikimedia

L'invention est née d'une conversation anodine sur un réseau social bien connu avec un oiseau dessus et, comme toutes les grandes inventions, elle s'est imposée comme une évidence à Océane et Alexia Dubonchoix qui participaient à ce débat deux point zéro : "ce serait bien plus simple d'avoir une signalétique pour identifier la connerie", ont convenu les internautes communiquant en moins de 140 caractères. C'est non seulement la gloire mais aussi la fortune qui attend nos deux découvreuses de tendances, qui ont flairé "le marché lucratif", identifié immédiatement par Océane Dubonchoix, et "des relations interpersonnelles de meilleure qualité", selon Alexia Dubonchoix.

Le principe sera simple : chacun s'autoévaluera sur une application web qui permettra d'identifier son degré de connerie, ce qui lui permettra d'éditer un QR-code qu'il s'apposera à la boutonnière (ou en collier, au choix de l'impétrant). Il suffira de flasher ce QR-code pour prendre connaissance "du degré de connerie en référence à sa propre tolérance à la connerie", nous explique Océane Dubonchoix. Ainsi, autant il est vrai qu'on est toujours le con de quelqu'un, "certains cons sont tellement cons qu'ils ne se rendent pas compte de la connerie des uns à laquelle d'autres seront pourtant très sensibles", complète Alexia Dubonchoix.

Les déclinaisons paraissent infinies et promettent d'enrichir les deux méta-marketeuses qui ont d'ores et déjà breveté leur invention : QR-code tatoué ("très pratique pour ne pas draguer ou se faire draguer à la plage par plus con que soi"), QR-code à l'entrée des magasins ou au guichet des administrations, QR-code en bannière ou PP des réseaux sociaux, QR-code en autocollant à l'arrière des véhicules, etc. "Nous réinventons le vivre ensemble", concluent en choeur Alexia et Océane Dubonchoix, convaincues que leur QR-code "améliorera les rapports humains en permettant de mieux interagir avec les cons, y compris en les évitant dès que c'est possible".

#QR code | #connerie | #progrès social

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 08-12-2015

Régionales 2015 : la Bretagne ne fait déjà plus face à l'afflux de réfugiés

suivant : 16-12-2015

Christian Estrosi est désormais de gauche : les cellules psychologiques débordées

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales