@desinfopointcom

RER Debout : la SNCF et la RATP s'allient pour prolonger la protestation de la Nuit Debout

du Rédacteur Suprême
publi le 12-04-2016

La Nuit Debout était un mouvement menacé de faire du surplace tant il est contraignant de rester debout sur une place toute la nuit et de retourner travailler dès potron-minet. Les initiateurs du mouvement craignaient un essoufflement des troupes debout qui, parties d'on ne sait où pour arriver nulle part tout en restant debout sur la place de la République à Paris, et aussi en régions. La Nuit Debout vient pourtant de recevoir un soutien sans doute décisif : les syndicats de la SNCF et de la RATP lancent l'opération «RER debout», en signe de protestation contre le gouvernement irresponsable.

Un RER transportant des manifestants
CC Flickr - Bernard Laguerre

L'opération «RER debout» est basée sur les acquis d'un projet vieux de 15 ans qui avait permis à la RATP et la SNCF de s'allier pour assurer une qualité de service plus médiocre. En coordonnant avec finesse les RTT des chauffeurs des deux transporteurs, en laissant se dégrader le matériel (signalisation, rails, etc.) et aussi en désorganisant les interconnexions, la RATP et la SNCF assurent aux Franciliens une qualité de vie de médiocrité optimale.

Toutes ces années n'auront pas été vaines puisqu'aujourd'hui les techniques sont parfaitement maîtrisées pour assurer un maximum de succès à l'opération «RER debout» en supprimant une ou deux rames seulement, surtout quand un «incident voyageur» est connu ou encore la présence d'un colis suspect. Les syndicats irresponsables ont de plus mis en oeuvre un comptage des usagers voyageant debout, avec aussi des règles de usager-compte-double quand un voyageur reste debout même s'il reste des places assises dans la rame.

«Vu le nombre d'usagers voyageant debout que nous comptabilisons, nous dépassons très largement la mobilisation de la Nuit Debout et le gouvernement socialiste irresponsable va devoir reculer et tenir compte de nos revendications», souligne Georges Dubonchoix, porte-parole de l'intersyndicale RATP-SNCF, qui promet la publication desdites revendications «dès qu'une AG les aura à peu près clairement rédigées».

#RER | #Nuit Debout | #SNCF | #RATP

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

prcdent : 09-04-2016

Les prud'hommes publient le lexique des injures sexuelles au travail

suivant : 12-04-2016

Les Prud'hommes de Drancy se penchent sur la question juive

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales