@desinfopointcom
credit33.fr

Après la publication de l'accord Bâle 2, un fabricant de fichier Excel meurt dans l'explosion de son bloqueur à neurones

correspondance de Guernesey
publié le 14-07-2004

Nous apprenons avec douleur la survenance d'un accident mortel survenu à Kitty Hawks où un producteur de fichier Excel est décédé dans l'explosion de son bloqueur à neurones. "Il préparait un fichier de données Excel et le coup est parti tout seul", selon le témoignage d'Amélie R., sa voisine de bureau. Travailleur expérimenté de la National Burn Coroporation, Harnow P. était un spécialiste reconnu de la fabrication du fichier Excel, ses collègues appréciant sa gentillesse et sa disponibilité. "Il était toujours prompt à nous tirer des données dans Excel", témoigne Jocelyne Nehaut, l'une de ses plus grosses commanditaires.

ça va faire boum
CC Flickr - Project Neurone

Toutefois cette image idyllique est quelque peu entachée par les affirmations de certains témoins, qui ont préféré conservé l'anonymat, et selon qui Harnow P. était en réalité une forte tête qu'il avait fallu équiper d'un bloqueur à neurones de forte puissance pour s'assurer de la continuité de service et de la livraison régulière des données Excel.

"Sans la pose de ce bloqueur à neurones, nous avions à faire à un collaborateur incontrôlable", témoigne son chef de service, qui nie toutefois avoir eu la possibilité de régler lui-même la puissance de l'appareil. Selon les premières expertises, l'explosion du bloqueur proviendrait en effet d'une surchauffe causée par un réglage de l'appareil à sa puissance maximum au moment où le spécialiste du fichier Excel tentait d'ouvrir son esprit à de nouveaux sujets, en s'adonnant à la lecture de l'accord de Bâle II.

Malgré une lecture en pointillée, entrecoupée seulement par les fins de procédures automatiques de préparation des fichiers Excel, "la lecture de l'accord de Bâle II n'est pas recommandée aux non spécialistes", confirme Patrick B., Secrétaire Général Corporate de l'ARME (Association des Risk Managers Européens).

La direction de la National Burn Coroporation nie toute corrélation entre l'explosion du bloqueur à neurones et la lecture de l'accord de Bâle, "car de toutes façons, il ne s'agit en aucun cas d'une version définitive de l'accord, aussi sa diffusion parmi nos collaborateurs a été strictement réglementée ".

Toutefois, de sources bien désinformées, on croit savoir qu'un comité de lecture avait été constitué au sein de la NBC afin de préparer une future mission de validation de l'expertise préalable à la qualification de la bonne compréhension de l'accord. "L'un des objectifs inavoués de cette mission d'évaluation devait être de statuer sur la compatibilité de la lecture de l'accord de Bâle avec le port du bloqueur à neurones", affirme-t-on sous couvert d'anonymat.

Les premiers résultats de l'enquête s'orientent néanmoins vers les conséquences du port simultané d'un bloqueur à neurones, d'un écarteur nasal et d'un écarteur anal. "En conditions normales d'utilisation, il est possible de porter les trois dispositifs", affirme Léon-Louis Bazeloberg, concepteur des appareils, qui dit les avoir testés simultanément sur lui-même à de nombreuses reprises. "Le port d'un écarteur nasal en plein été à proximité d'une source de cellules grises n'est toutefois pas recommandé : sous l'effet de la chaleur, les résidus de combustion des vapeurs neuronales par le bloqueur à neurones peuvent provoquer une inhalation par effet retour, amplifiée par l'écarteur nasal, et, in fine, une surchauffe du bloqueur".

Du côté du comité d'application des normes IFRS, on se dit "serein" quant à la compatibilité de l'emploi du bloqueur à neurones avec la mise en oeuvre des nouvelles normes comptables : "nos premiers tests in vivo montrent que la valorisation de la fair-value en marked-to-market est parfaitement compatible avec l'usage du bloqueur à neurones, dès lors qu'elle s'appuie uniquement sur le strict usage de données de marché". Une annonce qui a de quoi rassurer les comptables qui s'inquièteraient des suites éventuelles de cet accident sur la possibilité de continuer à porter leurs bloqueur à neurones dans le cadre professionnel.

Pour Norton C.Ridewell, "ce regrettable accident illustre que malgré les perspectives de croissance annuelle de 15% offerte par la publication de l'accord de Bâle, le marché n'est pas encore mûr pour sa mise en oeuvre immédiate".

Reste qu'après la disparition d'Harnow P., à Kitty Hawks on se dit soulagé par l'annonce de la publication prochaine d'une version localisée de l'accord de Bâle.

 

Correspondant à Guernesey

lire tous ses billets

 

précédent : 13-07-2004

Agression du RER D, des traitements et des regrets

suivant : 21-07-2004

Ariel Sharon invite les Juifs français à immigrer en Israël "avec leurs Arabes"

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales