@desinfopointcom

La carte du Tour de France 2005 dessinée avec les professionnels du vin

du Rédacteur Suprême
publié le 22-08-2004

Pour la première fois de son histoire, la Grande Boucle proposera à la communauté des amoureux de la petite reine un parcours thématique qui rendra hommage aux productions viticoles de nos terroirs. Faisant écho au projet de grande loi sur le vin souhaitée par Jacques Chirac, cette décision ne manquera pas de relancer l'intérêt des Français pour la boisson emblématique du génie hexagonal.

L'Office National Interprofessionnel des Vins (Onivins) s'est associé dans le plus grand secret à la Société du Tour de France pendant ce mois d'août pour décider des villes étapes de l'édition 2005 mais, grâce à des sources bien désinformées, nous sommes en mesure de tout révéler à nos lecteurs dès maintenant.

Le Tour 2005 partira de Colmar, au coeur des vignobles alsaciens, puis partira vers Reims, où le vainqueur de l'étape sera exceptionnellement récompensé par son poids en champagne. Puis les coureurs s'arrêteront Chablis dans le nord de la Bourgogne puis partiront vers le Val de Loire, avant un contre la montre par équipe autour de Cognac.

Le Tour de France passera ensuite par la région de Bordeaux où les professionnels n'ont pas pu se mettre d'accord sur une ville étape (Margaux étant resté en concurrence avec Saint Emilion) ; l'indispensable étape bordelaise se situera donc à Saint Jean d'Illac, où il n'y a pas de vigne.

Les étapes pyrénéennes seront marquées par l'Armagnac et par le vin du pays de Lourdes bu par le Pape lors de son récent voyage. Après un passage par les vins du Roussillon et les côtes du Rhône, les coureurs attaqueront les Alpes, avec les vins de pays d'Allobrogie et de Grésivaudan.

Enfin, après un contre la montre individuel dans le beaujolais, les coureurs rejoindront Paris pour la dernière étape qui se déroulera dans les murs de la capitale : après un départ des anciennes halles aux vins de Bercy, les rescapés du Tour rejoindront la dernière difficulté avec l'ascension de la rue Caulaincourt (catégorie 2) vers les vignes de Montmartre, avant de descendre vers le traditionnel final sur les Champs Elysées par le boulevard Magenta puis la rue Lafayette.

Lors de chaque étape, le podium sera sponsorisé par les producteurs de vin local (sauf peut-être à Bordeaux, où il reste une difficulté pour trancher entre un Margaux et un Saint Emilion). Le vin remplacera donc l'habituelle eau minérale et le Coca-Cola que des générations de cyclistes ont été forcés de boire alors qu'il est connu que ces breuvages ne sont pas toujours compatibles avec leurs traitements.

L'Union Cycliste Internationale s'est déclarée prête à adapter les règlements pour autoriser la consommation de vin, sous réserve de vérification qu'ils ne provoquent pas de réaction avec "l'EPO et toutes autres substances interdites", au nom du principe de précaution, la santé des coureurs restant une priorité. En cas de succès de cette formule lors de l'édition 2005, le concept sera adapté pour le Giro avec les vins italiens et pour la Vuelta avec les vins espagnols. Le Chili pourrait à son tour organiser une épreuve cycliste importante, de même que la Californie.

Les réactions politiques saluent unanimement cette décision "volontariste", tant sur le plan local (sauf à Bordeaux où les maires de Margaux et de Saint Emilion se seraient déclaré la guerre) que sur le plan national : le futur sénateur Jean-Pierre Raffarin a ainsi félicité cette initiative en rappelant que "le coteau est dru mais le terroir reste le plus fort".

#Tour de France | #viticulture | #Jacques Chirac |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 19-08-2004

Inquiétante mutation sur nos autoroutes : des caravanes poussent au cul des voitures - Les néerlandais particulièrement touchés

suivant : 24-08-2004

Les candidats de Star Academy 4 devront passer le test de QI de Désinformations.com

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales